La Bourse de Paris peine à se relancer au lendemain d’une nette baisse (+0,13%)

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

2La Bourse de Paris peine à se relancer au lendemain d’une nette baisse (+0,13%)2

A 09H18 , l’indice CAC 40 prenait 5,76 points à 4.602,29 points. Laveille, il avait perdu 1,46% et mis un terme à une série de trois séances de hausse consécutives.

Le marché parisien était aidé par la hausse de Wall Street la veille, mais avait du mal à se reprendre, compte tenu des échéances à venir.

"La séance du jour s’annonce calme avant le FOMC (réunion du comité de politique monétaire de la Fed) très attendu de la semaine prochaine", estime le courtier Aurel BGC dans une note.

Cette réunion sera suivie de près par les marchés puisque la banque centrale américaine pourrait en profiter pour relever ses taux, après des années de politique monétaire très favorable aux investisseurs.

La Fed est toutefois partagée entre une économie américaine en bonne forme et un contexte international difficile avec le ralentissement chinois et la baisse du prix des matières premières.

D’ici la décision, "les marchés vont probablement rester tendus avec de possibles mouvements erratiques", prévient Jasper Lawler, analyste chez CMC Markets.

Le marché semble dans le même temps un peu plus serein concernant la Chine, alors que les indices chinois connaissent encore une grande volatilité face à des indicateurs mitigés.

"Le calme relatif en Asie", nourri notamment par des spéculations sur des mesures de relance de Pékin, a "aidé les marchés mondiaux à s’éloigner des points bas atteints en août", rappelle M. Lawler.

La séance sera enfinmarquée par quelques indicateurs américains avec les prix à la production pour août et la première estimation de la confiance des consommateurs pour septembre.

Parmi les valeurs, Zodiac Aerospace était soutenu (+3,04% à 28,44 euros) par une note de la banque UBS, tout comme PSA Peugeot Citroën (+1,60% à 15,91 euros) par Goldman Sachs et Mersen (+2,66% à 18,89 euros) par Oddo.

Groupe Eurotunnel prenait 0,08% à 12,50 euros. La société va remplacer le 21 septembre Vallourec (+0,96% à 9,95 euros) au sein de l’indice Next 20, l’anti-chambre du CAC 40.

Parailleurs, DBV Technologies (+1,46% à 65,18 euros) et Sartorius Stedim Biotech (+0,35% à 274,20 euros) vont succéder à Eramet (stable à 44,76 euros) et Virbac (+0,27% à 200,75 euros) dans le SBF 120.

Edenred prenait 0,03% à 16,87 euros. Le conseil d’administration du groupe, maisonmère de Ticket Restaurant, a désigné son nouveau PDG en la personne de Bertrand Dumazy, jusqu’ici à la tête de Cromology (ex-Materis Paints).

Euronext était en légère baisse (-0,10% à 40,80 euros). Le banquier Stéphane Boujnah, actuellement chez Santander, va prendre la tête dugroupe boursier européen en novembre.

Fimalac gagnait 0,04% à 79,35 euros après avoir annoncé un bénéfice net de 1,6 milliard d’euros au premier semestre contre 41,1 millions d’euros un an plus tôt, grâce à la cession de 30% du capital de Fitch Group.

Carmat perdait 1,59% à 60,61 euros. La société a annoncé dans ses résultats semestriels qu’elle disposait d’une trésorerie toujours suffisante pour poursuivre son activité jusqu’à l’an prochain.

Transgene chutait (-6,67% à 3,22 euros) après avoir creusé sa perte au premier semestre mais revu à labaisse son estimation de consommation de trésorerie pour l’année 2015.

Enfin, HiMedia s’effondrait (-14,47% à 6,80 euros) après avoir abandonné ses objectifs annuels et enregistré une perte nette de 31,8 millions d’euros au premier semestre.

jbo/smr/ggy

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.