La Bourse de Paris ouvre en légère hausse à l’orée d’une séance calme (+0,14%)

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

La Bourse de Paris ouvre en légère hausse à l’orée d’une séance calme (+0,14%)

A 09H11 , l’indice CAC 40 gagnait 6,75 points à 4.846,43 points. Vendredi, l’indice avait fini en progression de 0,10% à 4.839,68 points.

La semaine qui s’ouvre s’annonce comme l’une des moins animées de l’année.

"Le marché va probablement poursuivre aujourd’hui sur sa tendance dans un état quasiment stationnaire", relevait auprès de l’AFP Daniel Larrouturou, directeur général délégué de Diamant Bleu Gestion.

Cependant, les investisseurs seront particulièrement attentifs aux nouvelles venues d’Italie.

"La nouvelle du jour concerne la banque Monte dei Paschi di Siena (BMPS), dont les montants de recapitalisation étaient estimés à 5 milliards la semaine dernière (...) Ces besoins, d’après la Banque centrale européenne, se monteraient plutôt à 8,8 milliards d’euros, ce qui pourrait peser sur le cours du titre, actuellement suspendu, et éventuellement sur le secteur des banques", commente M. Larrouturou.

L’exécutif italien a annoncé la semaine dernière la mise en oeuvre d’un plan non chiffré qui verra le Trésor public devenir le principal actionnaire de la BMPS, le plus vieil établissement bancaire au monde.

Du côté des indicateurs, l’agenda est essentiellement américain, avec les prix des logements en octobre aux Etats-Unis, et surtout la confiance des consommateurs en décembre.

Au Japon, les prix à la consommation ont affiché en novembre leur neuvième mois de repli d’affilée en comparaison annuelle, tandis que la consommation des ménages a baissé de 1,5% en novembre sur un an.

En France, le nombre d’inscrits à Pôle emploi n’exerçant aucune activité a baissé en métropole en novembre pour le troisième mois consécutif, selon des chiffres publiés lundi.

Sur le plan des valeurs, Total grignotait 0,10% à 48,41euros. Le groupe compte investir un milliard de dollars par an au Brésil au cours des prochaines années, selon le directeur général de Total E&P du Brésil Maxime Rabilloud, dans un entretien au quotidien économique Valor Economico.

Engie était stable (+0,04% à 12,05 euros), après l’annonce de la vente à la Pologne de sa centrale à charbon de Polaniec pour 250 millions d’euros.

EDF cédait 0,07% à 9,67 euros après quel’électricien a annoncé que trois réacteurs nucléaires, qui devaient redémarrer d’ici la fin de l’année, attendront finalement la deuxième semaine de janvier pour être remis en service.

Nexans était soutenu (+1,25% à 49,68 euros) par l’annonce d’un contrat d’environ 300 millionsd’euros pour la fourniture de câbles électriques au Qatar.

Sequana reculait (-0,60% à 1,67 euro) après le report de plusieurs mois de l’annonce des conclusions de la revue stratégique mise en oeuvre pour faire face aux difficultés de la division sécurité de sa filiale Arjowiggins.

lem/fka/sg

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.