La Bourse de Paris ouvre en hausse (+0,24%), profitant de l’élan impulsé par Wall Street

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

2La Bourse de Paris ouvre en hausse (+0,24%), profitant de l’élan impulsé par Wall Street2

A 09H26 , l’indice CAC 40 prenait 10,61 points à 4.500,56 points. La veille, il avait fini en recul de 0,29%, à l’inverse de Wall Street qui a fermé en hausse quelques heures plus tard.

"Sur le plan macroéconomique, la séance sera plus calme avant vendredi et le fameux rapport sur l’emploi", ont estimé les analystes de Saxo Banque.

"Les incertitudes autour de la croissance américaine restent au coeur des préoccupations étant donné que la stratégie de la banque centrale dépendra de la vigueur du rebond attendu au 2ème semestre", ont noté pour leur part les économistes de Crédit Mutuel CIC.

Le rapport mensuel sur l’emploi aux États-Unis en septembre sera rendu public vendredi. Il est d’autant plus surveillé que les investisseurs savent l’importance que lui accorde la Réserve fédérale américaine dans ses prises de décision.

Pour la plupart des analystes, les chiffres des créations d’emploi devraient être relativement soutenus et le chômagerester stable, alors que la croissance est en modeste accélération au deuxième semestre.

Avant cette statistique clé, les investisseurs surveilleront aujourd’hui les demandes hebdomadaires d’allocation chômage.

En Europe, ils se pencheront sur la publication du compte-rendude la dernière réunion de la Banque centrale européenne qui "fournira peut-être des indices", selon les analystes d’Aurel BGC, après des informations évoquant la possibilité d’un durcissement monétaire.

L’agence financière Bloomberg a évoqué mardi une possible diminution progressive des rachats d’actifs par la BCE. L’institution monétaire de Francfort a ensuite démenti cette information, mais cela n’a pas éteint toutes les craintes et les interrogations des marchés.

Sur le terrain des valeurs, SFR montait de 0,83% à 25,57 euros alors que l’Autorité des marchés financiers (AMF) a invoqué des conditions "imprécises" pour motiver sa décision de "non conformité" du projet d’offre publique d’échange (OPE) du groupe de médias et télécoms Altice sur la part du capital de SFR Group qu’il ne détient pas encore (environ 22%).

Air Liquide souffrait (-2,08% à 94,23 euros) d’un abaissement de sa recommandation à "vendre" contre "neutre" par UBS.

Le secteur bancaire poursuivait son rebond, à l’instar d’Axa (+2,02% à 20 euros), BNP Paribas (+1,82% à 48,47 euros), Société Générale (+2,82% à 32,80 euros), Crédit Agricole(+1,42% à 9,21 euros) et Natixis (+1,73% à 4,42 euros).

Arkema prenait 1,23% à 83,70 euros, dynamisé par l’annonce d’un projet d’investissement d’environ 15 millions de dollars pour produire en Inde des résines polyester en poudre pour les revêtements industriels, utilisées notamment dans l’automobile et le bâtiment.

Dassault Aviation gagnait 0,56% à 999,95 euros. Le groupe a livré à la compagnie grecque Amjet le premier exemplaire de son Falcon 8X, marquant la mise en service officielle de son nouveau jet d’affaires "ultra long-courrier".

abx/fka/ggy

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.