La Bourse de Paris ne prend pas de risques (-0,09%) en attendant l’emploi américain

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

2La Bourse de Paris ne prend pas de risques (-0,09%) en attendant l’emploi américain2

L’indice CAC 40 a perdu 4,62 points à 5.192,11 points, dans un volume d’échanges modéré de 3 milliards d’euros. La veille, il avait pris 1,65%.

La cote parisienne a passé une bonne partie de la séance dans le vert, mais sans décoller non plus, pour finalement revenir à l’équilibre peu avant la clôture.

"L’attentisme est de mise aujourd’hui, avant le rapport mensuel sur l’emploi américain susceptible de déterminer la position de la Réserve fédérale américaine concernant une éventuelle remontée de ses taux directeurs à partir de septembre", a estimé Daniel Larrouturou, directeur général délégué de Diamant Bleu Gestion.

"Le marché parisien fait néanmoins preuve d’une grande résistance après plusieurs séances de hausse quasiment continue et dans des volumes faibles" en pleine période estivale, a-t-il poursuivi.

Selon lui, de manière plus générale, "les indices sont poussés vers le haut par un série de bons résultats d’entreprises".

Après une première partie de journée très faible en actualités, les investisseurs ont pu prendre connaissance en début d’après-midi de demandes hebdomadaires d’allocations chômage aux États-Unis en légère hausse, comme anticipé.

Mais en matière d’emploi aux États-Unis, c’est surtout le rapportmensuel prévu vendredi qui est très attendu.

De bons chiffres sur l’emploi devraient en effet alimenter les spéculations autour d’une remontée des taux de la Réserve fédérale américaine lors de sa réunion de septembre.

Sur le terrain des valeurs, Sopra Steria s’est envolé (+12,84% à 97,04 euros) grâce à des résultats meilleurs que prévu au premier semestre et au relèvement de ses objectifs pour 2015.

Vinci a fini dans le vert (+0,24% à 59,45 euros) après avoir signé dans le cadre d’un consortium un contrat d’environ 1,3 milliard d’euros sur trente ans pour la réalisation et l’exploitation d’une autoroute au Canada.

Société Générale a soufflé (-0,16% à 48,10 euros) au lendemain d’une très forte progression liée à des résultats largement supérieurs aux attentes au deuxième trimestre.

Soitec a perdu 5,56% à 0,68 euro. Le groupe ne cédera finalement pas ses activités solaires à Concensolar, malgré l’accord conclu entre les deux sociétés en mai dernier, a annoncé le groupe mercredi.

abx/fpo/pho

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.