La Bourse de Paris lestée par le pétrole et les banques centrales (-0,72%)

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

La Bourse de Paris lestée par le pétrole et les banques centrales (-0,72%)

A 09H30 , l’indice CAC 40 perdait 37,72 points à5.220,86 points. La veille, il avait fini en repli de 0,70%.

"Le rebond du pétrole n’a pas profité aux marchés, trop préoccupés par les discours des deux principaux banquiers centraux de la planète hier, mais aussi par le report du vote de la réforme de la loi sur la santé au Sénat américain, synonyme de l’incapacité de l’administration actuelle à imposer ses vues", ont estimé dans une note les stratégistes du courtier Aurel BGC.

Même si les cours du pétrole ont rebondi depuis leurs plus bas en plusieurs mois atteints il y a une semaine, profitant notammentd’un recul du dollar, leur faiblesse persistante continuait à peser sur les indices boursiers.

"Il n’y a pas eu de nouveaux développements suggérant que le problème de la surabondance d’offre était en voie de résolution" ; aussi les chiffres des stocks hebdomadaires de brut publiéscet après-midi aux Etats-Unis seront-ils à nouveau scrutés de près, a ainsi relevé David Madden, un analyste de CMC Markets.

L’attention des investisseurs était également retenue par les récentes déclarations du président de la Banque centrale européenne (BCE) Mario Draghi et deson homologue américaine Janet Yellen.

Le premier, s’exprimant mardi depuis le Portugal, a estimé que les risques de déflation avaient disparu et que les éléments d’une relance des prix étaient en place, un discours considéré par les analystes comme l’amorce prudente d’un viragemonétaire.

De son côté, la présidente de la Réserve fédérale américaine (Fed), qui parlait depuis Londres, "a jugé que les valorisations boursières étaient assez élevées", ont rapporté les stratégistes de Aurel BGC.

Si "la tonalité du discours des banques centrales reste prudente, (...) l’inflexion est néanmoins visible", ont-ils observé.

Du côté des indicateurs, outre les réserves de pétrole américaines, les investisseurs auront à digérer en zone euro les crédits alloués au secteur privé par les banques et la croissance de la masse monétaire M3.

- Soitec décroche -

Outre-Atlantique sont aussi attendues les promesses de ventes de logements anciens pour le mois de mai.

En France, le moral des ménages s’est de nouveau amélioré en juin pour atteindre son plus haut niveau en dix ans, a annoncé mercredi l’Insee.

Par ailleurs, une vague massive de cyberattaques au rançongiciel touche depuis mardi des multinationales et des sociétés et services européens et américains, aprèsavoir frappé en Ukraine et en Russie. En France, Saint-Gobain ou encore la SNCF ont notamment été touchés à divers degrés.

Du côté des valeurs, EDF se repliait de 1,38% à 9,61 euros alors que le couvercle de la cuve de l’EPR de Flamanville, exploité par EDF et construit par Areva (+0,14% à 4,41 euros), concentre toujours les doutes, après la réunion d’un groupe d’experts mardi, qui doit servir au gendarme du nucléaire pour rendre une première décision attendue dans la semaine.

Legrand gagnait 2,93% à 64,20 euros après que le fabricant français de matériel électrique a annoncé le rachat de l’américain Milestone, spécialiste des infrastructures numériques, valorisé 950 millions de dollars (835 millions d’euros).

Bouygues se repliait de 0,88% à 38,20 euros alors que l’agence de notation financière Standard and Poor’s a relevé d’uncran la note qu’elle octroie au groupe et dit envisager une nouvelle amélioration, se montrant notamment optimiste sur la rentabilité de Bouygues dans les télécoms.

EuropaCorp perdait 6,86% à 3,80 euros, pénalisé par une perte record de 119,9 millions d’euros en 2016/2017 à cause de difficultés aux Etats-Unis, mais elle mise sur le succès de "Valérian" pour renouer avec les bénéfices dès cette année.

Soitec décrochait de 6,42% à 55,40 euros alors que ses trois actionnaires de référence, Bpifrance, le CEA Investissement et NSIG, ont annoncé qu’ils allaient chacun céder 2,5% du capital du groupe via un placement privé.

jra/jdy/ggy

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.