La Bourse de Paris finit la semaine avec le moral au beau fixe (+1%)

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

2La Bourse de Paris finit la semaine avec le moral au beau fixe (+1%)2

L’indice CAC 40 a pris 50,31 points à 5.087,49 points, soit son plus haut niveau en clôture depuis le 19 mai 2008, dans un volume d’échanges très soutenu de 6,7 milliards d’euros. La veille,l’indice avait fini quasiment stable .

Le CAC 40, qui avait démarré en modeste hausse à l’ouverture, n’a eu de cesse d’accélérer au fil de ce vendredi dit des "quatre sorcières", lorsqu’une série de contrats à terme et options arrivent à échéance, provoquant une haussedes volumes traités.

"Le marché termine la semaine sur un discours accommodant de la Réserve fédérale américaine (Fed) qui rassure les marchés", même si "le dynamisme de la séance est en partie articifiel du fait des +quatre sorcières+", a souligné Xavier de Villepion, un vendeur d’actions de HPC.

La Fed a abandonné lors de sa réunion mercredi la promesse d’être "patiente" avant une première hausse des taux d’intérêt, tout en repoussant l’exécution concrète de ce relèvement, exclue pour avril.

"Sur la Grèce, après être passés par tous lesétats, comme le lien n’est pas brisé entre Grecs et Européens, cela rassérène également les investisseurs", a-t-il ajouté.

Un mini-sommet a réuni jeudi soir à Bruxelles le Premier ministre grec Alexis Tsipras et les principaux dirigeants européens, à l’issue duquel la Grèce s’est engagée à présenter dans les tout prochains jours "une liste complète de réformes" afin d’obtenir le plus rapidement possible l’argent dont elle a besoin pour éviter l’asphyxie financière.

Selon M. Villepion, "la cote parisienne reste donc très confiante alors qu’elle est en train de clôturer un trimestre particulièrement brillant ce dont les investisseurs se félicitent".

Sur le terrain des valeurs, Zodiac Aerospace a perdu 4,68% à 31,60 euros après avoir lâché plus de 10% dans la matinée. L’équipementier aéronautique a prévenu que des retards de livraisons dans sa branche siège affecteront sa rentabilité au premier semestre et réduiront les bénéfices de la hausse du dollar sur l’année.

Lafarge a progressé de 2,12% à 63,62 euros après un accord avec le suisse Holcim pour sauver leur projet de fusion.

Bolloré a fini àl’équilibre (-0,04% à 5,13 euros) après avoir publié un bénéfice net en recul de 19% pour l’exercice 2014, à 219 millions d’euros, conséquence notamment d’un résultat financier dans le rouge en raison d’éléments exceptionnels.

abx/boc/hdu

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.