La Bourse de Paris finit en hausse (+0,86%) une semaine après le Brexit

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

2La Bourse de Paris finit en hausse (+0,86%) une semaine après le Brexit2

L’indice CAC 40 a gagné 36,48 points à 4.273,96 points, dans un volume d’échanges peu étoffé de 3,4 milliards d’euros. La veille, il avait progresséde 1%.

Le marché a eu des moments d’hésitation dans la matinée, avant de reprendre sa marche en avant des derniers jours. Depuis mardi, l’indice a gagné 7,07% après avoir perdu 11,01% au lendemain du Brexit et lundi.

"Après quelques prises de bénéfices en début de journée, l’indice CAC 40 est reparti à la hausse, aidé en particulier par le secteur automobile porté par de bons chiffres de vente et, dans une moindre mesure, par le secteur bancaire", a expliqué Daniel Larrouturou, directeur général délégué de Diamant bleu gestion.

"Les investisseurs se rendent compte que le Brexit n’est pas pour aujourd’hui, ni pour demain d’ailleurs, ce qui leur permet de penser un peu à autre chose et de rattraper le terrain perdu", a-t-il ajouté.

Les investisseurs continuaient néanmoins à suivre les rebondissements au Royaume-Uni après ladéfection surprise de Boris Johnson dans la course à la succession de David Cameron.

Avec cinq candidats dans la course, la ministre de l’Intérieur, Theresa May, faisait figure vendredi de favorite pour devenir le Premier ministre qui négociera la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne.

Cette dernière a d’ailleurs averti que si elle était élue, elle ne comptait pas activer l’article 50, qui régit le divorce avec l’UE, "avant la fin de l’année".

"Mais, pour l’instant, le marché préfère voir les choses positivement en retenant que l’euro a baisséface au dollar et que les taux directeurs de la Réserve fédérale américaine ne vont pas remonter tout de suite", a observé M. Larrouturou.

Du côté des valeurs, le secteur bancaire a progressé : Société Générale gagnant 0,60% à 28,38 euros, Crédit Agricole 1,15% à 7,65 euros et BNP Paribas 0,39% à 39,91 euros.

Le secteur automobile a nettement soutenu le marché : Peugeot a pris 6,70% à 11,54 euros, Renault 4,73% à 71,68 euros, Valeo 5,12% à 42,19 euros et Faurecia 6,87% à 30,71 euros. Le marché automobile français a subi un coup de frein en juin, mais reste en forte progression sur les six premiers mois de 2016, et les prévisions de croissance de 2016 ont été révisées à la hausse.

Kering a profité pour sa part d’un relèvement de recommandation à "surpondérer" par les analystes de JPMorgan.

Accorhotels a gagné 3,79% à 36,01 euros après la cession de 85 de ses établissements en Europe, pour une valeur de 504 millions d’euros, à une structure détenue à 70% par la société d’investissement Eurazeo (+0,80% à 53,93 euros) et à 30% par Accorhotels.

abx/fka/cj

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.