La Bourse de Paris finit en forte hausse, rassurée par la BCE (+2,09%)

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

2La Bourse de Paris finit en forte hausse, rassurée par la BCE (+2,09%)2

L’indice CAC 40 a gagné 104,99 points à 5.117,30 points, dans un volume d’échanges nourri de 4,5 milliards d’euros. La veille, le marché avait progressé de 0,37% au terme d’une séance très volatile.

La cote a ouvert en hausse dès l’ouverture et a accéléré ensuite, prenant plus de 2% et se hissant au-dessus des 5.100 points, un niveau qu’elle n’avait pas connu depuis près de 15 jours.

Les déclarations de l’un des membres du directoirede la BCE, Benoît Coeuré, ont "redonné un sentiment assez positif au marché", remarque Pierre Martin, un analyste de Saxo Banque.

La Banque centrale européenne prévoit de gonfler ses achats de dettes en mai et en juin pour compenser un volume moindre d’achats à prévoir en juillet et août, a déclaré Benoît Coeuré.

"Nous avons conscience d’effets saisonniers (...) liés à la traditionnelle période de vacances de mi-juillet à août, qui se manifeste par une baisse notable de la liquidité" sur les marchés obligataires, a affirmé M. Coeuré, lors d’un discours prononcé lundi à Londres, et mis à disposition mardi par la BCE.

L’institution monétaire de Francfort a entamé un vaste programme de rachats d’actifs s’étendant aux dettes souveraines qui a largement contribué à soutenir les marchés depuis le début de l’année.

Soutenu par ces propos, le marché a "complètement ignoré" le baromètre ZEW de la confiance des milieux financiers allemands, "assez décevant", souligne M. Martin.

Cet indicateur a brutalement décroché en mai, après avoir déjà réservé une mauvaise surprise en avril.

Sur le terrain des valeurs, le secteur automobile a été recherché. Lors de ce mois d’avril, le meilleur en termes de volumes de ventes depuis 2009 pour le marché automobile européen, les groupes français ont tous deux progressé mais c’est de loin Renault (+5,12% à 96,51 euros) qui s’est le mieux comporté avec un bond de 14,9% des immatriculations de véhicules neufs, tandis que PSA Peugeot Citroën (+2,73% à 18,08 euros) n’a gagné que 2,1% par rapport au même mois de 2014.

Latécoère a été porté (+7,67% à 9,69 euros) par un chiffre d’affaires en hausse de 12,4% au premier trimestre à 181,7 millions d’euros, tiré par son activité industrielle d’aérostructure et à la faveur de l’appréciation du dollar.

cc/fka/zl

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.