La Bourse de Paris fait du surplace avant des statistiques (-0,02%)

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

La Bourse de Paris fait du surplace avant des statistiques (-0,02%)

A 09H28 , l’indice CAC 40 cédait 0,77 point à 5.100,36. La veille, l’indice avait fini en hausse de 0,30% à 5.101,13 points.

"Les marchés ont connu une séance peu animée hier. Par conséquent, l’attentisme a pris le dessus alors que le reste de la semaine s’annonce chargé", a relevé Christopher Dembik, responsable de la recherche économique chez Saxo Banque.

"En attendant la rencontre entre DonaldTrump et Xi Jinping, demain et vendredi, les marchés pourraient de nouveau végéter des deux côtés de l’Atlantique", ont abondé dans une note les analystes de Aurel BGC.

Le sommet en Floride entre le président américain Donald Trump et le président chinois Xi Jinping suscite en effet les interrogations sur les marchés, avec comme thème sous-jacent la question des relations commerciales entre les deux pays.

Les discussions s’annoncent rudes sur la question du commerce, M. Trump affichant sa volonté d’aborder frontalement la question du déficit des Etats-Unis avec la Chine.

En attendant, les investisseurs prendront ce mercredi connaissance, après la fermeture des marchés européens, du compte-rendu de la dernière réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine, qui s’est tenue mi-mars.

- Emploi américain -

Par ailleurs, la séance sera animée par une salve de statistiques, notamment les indices PMI dans les services en zone euro.

"Le secteur a soutenu la récente amélioration, pas seulement au Royaume-Uni et aux Etats-Unis mais aussi en Europe", souligne dans une note Michael Hewson, un analyste de CMC Markets.

Les Etats-Unis publieront de leur côté les chiffres de l’emploi de la société ADP dans le secteur privé en mars, qui pourraient donner un avant-goût du très attendu rapport mensuel sur l’emploi américain qui sera dévoilé vendredi.

En outre, toujours aux Etats-Unis, l’indice ISM d’activité dans le secteur des services en mars est à l’agenda.

Sur le front des valeurs, JCDecaux (-3,32% à 31,71 euros) était pénalisé par un abaissement de sa recommandation à "neutre" par Goldman et JPMorgan.

Iliad reculait également (-2,19% à 207,55 euros), après que Xavier Niel et sa compagnie d’investissement NJJ Holding ont vendu 1,72% des actions du groupe. M. Niel demeure son actionnaire majoritaire avec 52,43% des parts d’Iliad.

Vivendi cédait 0,17% à 18,10 euros. Mardi, le numéro un mondial du streaming musical, Spotify, a annoncé la signature d’un nouvel accord lui donnant accès au catalogue d’Universal Music Group, filiale du groupe français.

ADP était pénalisé (-1,99% à 113,50 euros) par un abaissement de sa recommandation à "sous-pondérer" par Barclays.

LafargeHolcim était mal orienté(-0,22% à 55,55 euros). Jean-Luc Mélenchon, le candidat de La France insoumise à la présidentielle a réclamé "une décision exemplaire" contre le producteur de ciment Lafarge, qui est l’objet d’une enquête sur ses activités en Syrie en pleine guerre.

Sequana progressait (+0,72% à1,40 euro). Le groupe papetier a certes enregistré une nouvelle perte nette en 2016, toutefois en réduction par rapport à l’année précédente, et fait appel d’une lourde amende au Royaume-Uni.

lem/fpo/spi

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.