La Bourse de Paris évolue en nette hausse, soutenue par la Fed (+0,85%)

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

2La Bourse de Paris évolue en nette hausse, soutenue par la Fed (+0,85%)2

A 09H20 , l’indice CAC 40 prenait 39,79 points à 4.715,70 points. La veille, il avait gagné 0,18%.

Le marché parisien, qui évolue en séance au plus haut depuis un mois, poursuivait sa marche en avant dans la foulée d’une série de cinq séances de hausse, qui lui ont permis d’engranger 5,6%.

Il s’appuyait en cette fin de semaine sur la nette hausse de Wall Street, qui a réagi favorablement au discours de la Fed jeudi soir.

La publication du compte-rendu de la dernière réunion de la Réserve fédérale américaine (Fed) a conforté la vision des investisseurs selon laquelle elle n’était pas encore prête à remonter ses taux.

"Si une hausse des taux apparait encore possible en décembre, un report à 2016 apparait désormais comme une hypothèse sérieuse. Par conséquent, les marchés gagnent en visibilité à court terme car l’hypothèse d’un relèvement des taux de la Fed est davantage une affaire de mois que de semaines",explique le courtier Aurel BGC.

Les membres de la Fed ont préféré attendre de mesurer les impacts du ralentissement de l’économie internationale, notamment en Chine, et de la hausse du dollar.

Ces minutes "ont une nouvelle fois illustré l’incertitude de la banque centrale américaine dans le bras de fer entre une économie domestique dynamique et un contexte international dégradé, générateur de pressions déflationnistes", notent les stratégistes chez Crédit Mutuel-CIC.

Les indices boursiers ont grimpé en ce début d’octobre, après des chiffres de l’emploi décevants aux Etats-Unis qui ont convaincu les investisseurs que la Fed devrait attendre avant de revoir sa politique monétaire très favorable aux marchés.

Le courtier Aurel BGC prévient toutefois que "l’incertitude va rester forte, (...) avec toujours une probabilité élevéed’épisodes de forte poussée de la volatilité", même si "à court terme, les craintes s’apaisent néanmoins avec la stabilisation du prix des matières premières et des inquiétudes moins fortes sur la Chine".

Les investisseurs n’auront dans le même temps aucun indicateur économiquesignificatif à suivre en séance vendredi, ni de résultats d’entreprises américaines.

La saison des publications pour le troisième trimestre a été lancée jeudi soir par le géant américain de l’aluminium et des alliages Alcoa, qui a annoncé un plongeon de ses bénéfices et chiffre d’affaires au troisième trimestre.

Parmi les valeurs, ArcelorMittal bénéficiait (+5,92% à 5,96 euros) d’un relèvement de recommandation par JPMorgan.

Le secteur pétrolier soutenait une nouvelle fois la tendance, à l’image de Technip (+2,15% à 50,45 euros), Total (+1,94%à 46,22 euros), CGG (+4,50% à 4,18 euros), Maurel et Prom (+4,50% à 4,50 euros) et Vallourec (+5,66% à 11,49 euros).

EDF prenait 1,45% à 17,09 euros. Le groupe n’a pas l’intention de quitter l’Italie, un pays clé pour le géant français de l’électricité, a rappelé jeudi son PDGJean-Bernard Lévy à propos d’une éventuelle réorganisation du capital de sa filiale italienne Edison, où il entend conserver une participation de contrôle.

Bouygues avançait moins vite (+0,55% à 34,09 euros) que le marché. Sa filiale Bouygues Telecom a résolu jeudi soir une pannequi avait privé d’accès à internet les abonnés à son réseau fixe en fin d’après-midi, sans en avoir pour le moment trouvé la cause.

Faiveley Transport était en légère hausse (+0,25% à 94,65 euros) après avoir signé un contrat de plus de 15 millions d’euros avec la China Railway Rolling Stock Corporation (CRRC) pour l’accompagner dans son premier projet aux Etats-Unis.

Enfin, Cegid bondissait (+9,63% à 41,99 euros). La société a annoncé un chiffre d’affaires en hausse de 11% au troisième trimestre, porté par son activité de services à la demande via internet.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.