La Bourse de Paris entame le mois de mai avec prudence (+0,06%)

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

La Bourse de Paris entame le mois de mai avec prudence (+0,06%)

A 09H38 , l’indice CAC 40 prenait 3,41 points à 5.523,91 points.Lundi, il avait terminé en hausse de 0,68%.

"Les indices actions de la zone euro sont attendus en hausse à l’occasion de cette première séance du mois de mai. Le passage de l’euro sous les 1,20 dollar n’est pas étranger à cette bonne tenue des indices, mais ces derniers pourraient éprouver le besoin de souffler prochainement au regard du parcours des dernières semaines", ont estimé dans une note les stratégistes du courtier Aurel BGC.

Mais pour Christopher Dembik, responsable de la recherche économique chez Saxo Banque, "l’événement phare de la journée sera lecompte rendu de politique monétaire de la Fed à 20 heures (18H00 GMT)", même si "un statu quo est attendu sur les taux".

La banque centrale américaine conclut mercredi une réunion de politique monétaire à l’issue de laquelle elle devrait laisser ses taux d’intérêt inchangés maisexaminer le rythme de hausses à suivre alors que l’inflation se manifeste.

"Le consensus ne parie pas sur une nouvelle hausse de taux, mais les économistes attendent des signaux susceptibles d’annoncer la prochaine, dès juin", ont abondé les stratégistes d’Aurel BGC.

La hausse des rendements obligataires américains ainsi que du dollar suggèrent que les marchés commencent à anticiper plus concrètement que la banque centrale américaine procèdera à quatre hausses de taux cette année, a relevé pour sa part Michael Hewson, un analyste de CMC Markets.

- Vivendi plébiscité -

Du côté des indicateurs, en Chine, l’activité manufacturière a légèrement accéléré en avril, soulignant une stabilisation de la conjoncture, selon l’indicateur indépendant Caixin diffusé mercredi, à rebours du baromètre officiel du gouvernement.

Les investisseurs prendront également connaissance, en France, de l’indice PMI d’activité manufacturière publié par le cabinet Markit.

En zone euro, la première estimation de la croissance du premier trimestre ainsi que les chiffres du chômage de mars sont attendus, tandis qu’aux Etats-Unis, les statistiques ADP de l’emploi dans le secteur privé pour avril et les stocks hebdomadaires de pétrole brut complèteront l’agenda.

Sur le front des valeurs, Vivendi profitait (+2,97% à 22,54 euros) de l’annonce mardi du fait que son directoire présenterait le 17 mai prochain, lors de la réunion de son conseil de surveillance, les premiers travaux concernant les hypothèses d’évolution du capital de sa filiale de production et diffusion musicale Universal Music Group (UMG).

Ubisoft était porté (+3,43% à 81,98 euros) par un début de suivi de son titre par KeyBanc Capital Markets, avec unerecommandation à "sur-performance".

Schneider Electric gagnait 0,44% à 73,40 euros alors que le groupe a annoncé mardi le rachat de la branche électrique du groupe indien d’ingénierie Larsen and Toubro pour 140 milliards de roupies, soit environ 1,75 milliard d’euros, en partenariatavec le fonds souverain singapourien Temasek.

Cellectis reculait de 0,99% à 23,90 euros. La société française de biotechnologie s’est associée à l’institut Wyss, centre de recherche de l’Université de Harvard, dans l’objectif notamment de créer des cellules humaines résistantes aux virus, selon un communiqué des deux partenaires publié mardi.

La cotation de la biotech Visiomed était suspendue sur Euronext, à sa demande, "dans l’attente de la publication d’un communiqué de presse".

jra/tq/esp