La Bourse de Paris entame la semaine en recul (-0,35%)

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

La Bourse de Paris entame la semaine en recul (-0,35%)

A 09H27 , l’indice CAC 40 cédait 18,83 points à 5.324,58 points. Vendredi, l’indice avait fini dans le vert (+0,47%).

"Avec les chiffres décevants de l’emploi publiés vendredi, c’est la deuxième fois en deux mois qu’il y a une divergence avec les chiffres ADP en hausse. Ce rapport posera un problème particulier pour la Réserve fédérale américaine lorsqu’elle se réunira dans dix jours", a estimé dans une note Michael Hewson, un analyste de CMC Markets.

Les banques centrales occuperont en effet le devant de la scène en juin, avec la réunion de politique monétaire de la Banque centrale européenne jeudi, moins d’une semaine avant celle de la Fed.

S’il est attendu que la BCE maintienne ses taux d’intérêts à leurs niveaux actuels, les investisseurs seront particulièrement attentifs à toute indication de la part du président Mario Draghi sur une potentielle inflexion à venir de la politique ultra accommodante de l’institution de Francfort.

"Du côté de la BCE, du fait des excellents indicateurs économiques qui se sont accumulés depuis le début de l’année, le marché attendra des signaux confirmant une nouvelle baisse du montant mensuel des rachats d’actifs. Des indications à propos d’une hausse des taux nous paraissent, en l’état actuel des choses, très prématurées", estime ainsi Christopher Dembik, responsable de la recherche économique chez Saxo Banque.

Le même jour se tiendront les élections législatives au Royaume-Uni, dans un contexte difficile alors que le pays a été victime ce week-end d’un troisièmeattentat en quelques semaines.

- Recul d’ArcelorMittal -

Par ailleurs, la diplomatie pourrait également jouer sur les marchés, alors que l’Arabie saoudite et ses alliés ont rompu leurs liens avec le Qatar, accusé de soutenir le terrorisme.

Du côté des indicateurs, l’agenda sera notamment animé ce lundi par la publication des indices PMI Markit dans le secteur des services en France et en zone euro. Outre-Atlantique, la productivité au premier trimestre est attendue, tout comme l’indice d’activité dans le secteur des services.

Sur le front des valeurs, Société Générale cédait 0,32% à 47,15 euros. Le groupe a annoncé lundi vouloir introduire en Bourse 20% du capital d’ALD Automotive, une opération valorisant sa filiale de location de véhicules longue durée entre 5,7 et 7 milliards d’euros.

TF1 était dopé (+3,54% à 12euros) par un relèvement de sa recommandation à "acheter" contre "neutre" auparavant par Goldman Sachs.

Innate Pharma était soutenu (+3,91% à 12,76 euros) par l’acquisition de l’anticorps Anti-C5aR à Novo Nordisk.

A l’inverse, ArcelorMittal cédait 1,41% à 18,56 euros. AcciaItalia, consortium formé autour du groupe indien Jindal South West Steel et d’industriels italiens a relevé son offre sur l’aciérie d’Ilva pour contrer l’offre de reprise d’ArcelorMittal associé à l’italien Marcegaglia.

BNP Paribas reculait de 0,14% à 63,30 euros, après s’être vuinfliger une sanction de 10 millions d’euros pour des manquements dans sa lutte contre le blanchiment des capitaux par l’autorité de contrôle des secteurs de la banque et de l’assurance.

Veolia gagnait 0,31% à 19,43 euros. Le constructeur naval DCNS a attribué au groupe un contrat de 40 millions d’euros pour la déconstruction de cinq sous-marins nucléaires français.

lem/sl/mml

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.