La Bourse de Paris entame dans le calme une semaine chargée (+0,04%)

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

La Bourse de Paris entame dans le calme une semaine chargée (+0,04%)

A 09H23 , l’indice CAC 40 grignotait 1,99 point à 5.531,14 points. Vendredi, il avait fini sur une progression de 0,87% à 5.529,15 points.

"On aura très clairement un début de semaine extrêmement calme", relève Christopher Dembik, responsable de la recherche économique chez Saxo Banque, même si les investisseurs auront certainement encore en tête "le risque de retour de la guerre des devises", souligne-t-il.

L’évolution dumarché des changes restera en effet un thème dominant ces prochains jours, alors que l’euro a vécu un accès de fièvre dernièrement, se hissant même succinctement au-dessus du seuil de 1,25 dollar jeudi.

Aux alentours de 08H20 GMT lundi, il s’affichait en léger repli à 1,2394 dollar.

"L’appréciation de l’euro est perçue comme un risque majeur pour les résultats trimestriels des grandes entreprises de la zone. En effet, on considère qu’en moyenne une hausse de 10% de l’euro contribue à une baisse de 7% des résultats des entreprises. C’est donc une épée de Damoclès qui est aujourd’hui au-dessus de la tête des investisseurs européens", détaille Christopher Dembik.

Les investisseurs seront également attentifs aux conclusions de la réunion monétaire de la Réserve fédérale américaine (Fed) mercredi, la dernière pour sa présidente Janet Yellen qui passera les rênes à son successeur Jerome Powell.

A cette occasion, les taux d’intérêt américains devraient rester inchangés, mais le marché cherchera à décrypter les intentions pour 2018 d’un Comité monétaire très renouvelé.

- Secteur technologique dansle vert -

Du côté des indicateurs, l’agenda du jour est peu fourni avant la salve de chiffres attendus plus tard dans la semaine, qui se clôturera avec le rapport mensuel sur l’emploi américain. Les principales données ce lundi seront les dépenses et revenus des ménages américainsen décembre.

Sur le front des valeurs, Sanofi cédait 0,30% à 73,26 euros, après avoir annoncé son intention d’acquérir l’entreprise biopharmaceutique belge Ablynx pour environ 3,9 milliards d’euros.

Le secteur technologique était dans le vert dans le sillage du nouveau record du Nasdaq vendredi. STMicroelectronics grimpait de 2,91% à 19,62 euros, tandis que Soitec prenait 3,97% à 65,40 euros, Ubisoft gagnant 1,51% à 68,76 euros.

Kering reculait de 0,15% 411,50 euros. Le groupe de luxe a affirmé samedi respecter la loi, après la publication d’informations de presse sur un montage d’optimisation fiscale qui concernerait la rémunération du patron de sa filiale italienne Gucci.

Alten s’adjugeait 3,30% à 83 euros, dopé par un chiffre d’affaires en hausse de 13% en 2017. La société a par ailleurs vu son cours cible relevé par Natixis.

Air France s’appréciait de 1,27% à 12,40 euros. La direction du groupe a revu à la hausse ses propositions salariales pour 2018 vendredi, proposant 1% d’augmentation générale pour tous et une enveloppe d’augmentation individuelle de 1,4% pour les agents au sol.

lem/as/spi