La Bourse de Paris encouragée par de bons indicateurs en zone euro (+0,36%)

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

2La Bourse de Paris encouragée par de bons indicateurs en zone euro (+0,36%)2

L’indice CAC 40 a pris 16,51 points à 4.552,58 points, dans un volume d’échanges faible de 2,7 milliards d’euros. Vendredi, l’indice phare de la Bourse de Paris avait fini quasiment à l’équilibre .

La cote parisienne a démarré dans le vert et a continué sa progression avant de marquer un peu le pas en fin d’après-midi. De son côté, la Bourse de New York a elle aussi entamé la séance en hausse, animée par une série de rachats.

Le marché a connu "un début de séance plutôt positif" dans le sillage de la semaine dernière, relève Andrea Tuéni, un analyste de Saxo Banque.

La cote a en outre profité de "bonnes données" notamment d’un point de vue macroéconomique, poursuit-il.

La croissance de l’activité privée dans la zone euro a progressé en octobre, atteignant son plus haut niveau de l’année 2016, selon la première estimation de l’indice PMI composite. En France, en revanche, elle a légèrement ralenti sur cette période.

Mais "dèsque l’on atteint ces niveaux" sur le marché, "il faut qu’il y ait de bonnes raisons de poursuivre" la hausse, note M. Tuéni.

Les investisseurs affichent donc un peu plus de "prudence", faisant par ailleurs preuve d’attentisme avant de nombreux rendez-vous, dont une salve de résultats d’entreprises, observe l’analyste.

Du côté des valeurs, Total a terminé proche de l’équilibre (+0,07% à 44,35 euros) après l’annonce d’un accord avec Petrobras pour "consolider leur alliance stratégique" dans les secteurs d’Exploration et Production (E&P) et Gaz etÉnergie (G&E).

Le secteur financier a quantà lui tiré le marché vers le haut, profitant de plusieurs notes d’analystes favorables et du relèvement de la perspective de la note "AA" de la France de "négative" à "stable" par Standard and Poor’s.

Société Générale a pris 2,93% à 35,72 euros, BNP Paribas 2,03% à 52,69 euroset Natixis 3,42% à 4,59 euros.

Axa a gagné de son côté 1,41% à 20,84 euros après la finalisation de la vente de ses activités britanniques de gestion de patrimoine, situées sur l’île de Man à Life Company Consolidation Group (LCCG).

Crédit Agricole s’est apprécié pour sa part de 3,34% à 9,86 euros, soutenu par un début de suivi par UBS avec une recommandation à l’achat.

cc/fka/gib

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.