La Bourse de Paris en timide hausse avant la trêve des confiseurs (+0,15%)

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

2La Bourse de Paris en timide hausse avant la trêve des confiseurs (+0,15%)2

A 09H33 , l’indice CAC 40 prenait 7,10 points à 4.841,73 points. La veille, le marché parisien avait terminé la séance sans grands changements (+0,02%).

"Le rythme semble àprésent ralentir en vue des fêtes de fin d’année", souligne Christopher Dembik, responsable de la recherche économique de Saxo Banque. "La plupart des opérateurs se retirent progressivement des marchés et les volumes devraient commencer à ralentir d’ici la semaine prochaine", anticipe-t-il.

Le marché continuait de suivre les difficultés du secteur bancaire italien. Le gouvernement du pays a annoncé dans la nuit de jeudi à vendredi le lancement d’un plan de sauvetage public pour la banque BMPS (Monte dei Paschi di Siena), qui a échoué à trouver sur les marchés les 5 milliards d’euros nécessaires à sa recapitalisation.

Le secteur bancaire européen concentrait par ailleurs l’attention avec en Allemagne un accord trouvé entre la Deutsche Bank et le ministère américain de la Justice pour le paiement d’un total de 7,2 milliards de dollars, dont une amende de 3,1 milliards de dollars, pour le rôle de la banque dans la crise des subprimes.

La menace que faisait planer une amende potentielle de 14 milliards de dollars sur l’établissement avait nourri les craintes d’une nouvelle phase de déstabilisation du système financier mondial.

Côté indicateurs, les investisseurs ont déjà pris connaissance d’une croissance du produit intérieur brut (PIB) à 0,2% en France au troisième trimestre, malgré une hausse du pouvoir d’achat des ménages, selon une troisième et dernière estimation de l’Insee.

En Allemagne,le moral des consommateurs devrait continuer à s’améliorer en janvier, en dépit d’une série de risques politiques, selon le dernier baromètre de l’institut GfK.

Aux Etats-Unis, les investisseurs s’intéresseront aux ventes de logements neufs pour le mois de novembre, ainsi qu’à la deuxième estimation de la confiance des consommateurs pour le mois de décembre par l’Université du Michigan.

Du côté des valeurs, Vivendi progressait de 0,70% à 17,98 euros, après avoir annoncé posséder pratiquement 30% du groupe italien Mediaset.

Société Générale (+0,65% à 47,19 euros) et BNP Paribas (+0,50% à 61,89 euros) progressaient dans le sillage de Deutsche Bank qui bondissait à la Bourse de Francfort. L’établissement financier a trouvé un accord avec le ministère américain de la Justice pour le paiement d’un total de 7,2 milliards de dollars, dont une amende de 3,1 milliards de dollars, pour son rôle dans la crise des subprimes.

JCDecaux (+2,76% à 27,76 euros) bénéficiait pour sa part de l’annonce d’une prise de contrôle de la société Top Media, présente en Amérique centrale.

Air France-KLM (+0,72% à 5,44 euros) profitait de la cession pour 201 millions d’euros d’actions Amadeus.

Gecina (+0,63% à 128,65 euros) était favorisé après un relèvement de sa note par l’agence de notation financière Moody’s.

cc/fka/mcj

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.