La Bourse de Paris en repli pour débuter une séance chargée (-0,27%)

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

La Bourse de Paris en repli pour débuter une séance chargée (-0,27%)

A 09H23 , l’indice CAC 40 cédait 14,86 points à 5.506,73 points. La veille, il avait fini en léger recul de 0,14% à 5.521,59 points.

Les investisseurs semblaient opter pour des prises de profits après la forte hausse du marché de la dette obligataire souveraine. Cette hausse a entamé l’enthousiasme de la Bourse de New York lundi, et "a aussi pesé sur les marchéseuropéens (...) en dépit d’un euro un peu plus faible alors que le dollar profitait d’un rebond modeste", décrypte dans une note Michael Hewson, un analyste de CMC Markets.

En effet, "les actions réagissent aux hausses des taux d’emprunt en se repliant, car des taux plus élevés signifient qu’emprunter devient plus cher" pour les sociétés, rappelle Jasper Lawler, analyste chez London Capital Group.

La Réserve fédérale américaine (Fed) entame justement ce mardi une réunion de deux jours, la dernière pour sa présidente Janet Yellen, à l’issue de laquelle un statu quo monétaire est néanmoins attendu.

"La Fed et les résultats d’entreprises sont évidemment un sujet important mais, aujourd’hui, ce sont d’abord les indicateurs macroéconomiques qui sont au premier plan avec une avalanche attendue de solides statistiques européennes", relève Christopher Dembik, responsable de la recherche économique chez Saxo Banque.

- Salve d’indicateurs -

En effet, l’agenda de ce mardi est notablement plus chargé que la veille, avec en particulier la première estimation de la croissance économique dans la zone euro au quatrièmetrimestre 2017.

La confiance économique en janvier dans la région est également au programme.

L’Allemagne publiera de son côté l’inflation provisoire de janvier, tandis que la France a dévoilé les chiffres de la croissance du produit intérieur brut qui a atteint 1,9% enen 2017, avec un quatrième trimestre dynamique (+0,6%).

Les dépenses de consommation des ménages français ont augmenté de 1,3% en 2017, tandis que l’investissement des entreprises a progressé de 4,3%, soutenant l’accélération de la croissance sur l’ensemble de l’année.

L’Espagne a quant à elle enregistré une croissance de son PIB de 3,1% en 2017.

Outre-Atlantique, les prix des logements en novembre sont aussi au menu, tout comme la confiance des consommateurs en janvier.

Sur le front des valeurs, CNP Assurances gagnait 0,78% à 20,58 euros, après avoir pris le contrôle de deux groupes actifs sur internet, l’un basé en France et l’autre en Espagne, pour un montant total de 40 millions d’euros.

Pernod Ricard était dopé (+1,64% à 130,20 euros) par le relèvement de sa recommandation à "surpondérer" par JPMorgan.

Interparfums profitait (+0,27% à 37,80 euros)d’un chiffre d’affaires de 422 millions d’euros en 2017, en hausse de 15,4% sur un an.

Cegedim était soutenu (+2,83% à 40 euros) par la hausse de son chiffre d’affaires de 6,6% (données publiées) en 2017, et le relèvement de sa prévisionde rentabilité pour l’exercice.

Mersen était dans le rouge (-3,06% à 39,60 euros) sur fond de prises de bénéfices, après avoir publié un chiffre d’affaires annuel de 809 millions d’euros, en croissance organique de 8%, dans le haut de ses prévisions après un quatrième trimestre particulièrement dynamique.

Soitec était bien orienté (+2,55% à 66,30 euros), poursuivant sur sa bonne tendance de la veille dans le sillage du relèvement des perspectives de croissance d’AMS, fabricant autrichien de semi-conducteurs coté en Suisse.

SMCP gagnait 2,63% à 19,11 euros après avoir dépassé son objectif de ventes annuelles en 2017, à 912 millions d’euros, en progression de 16%.

lem/vac/mml