La Bourse de Paris en repli après des indicateurs en Chine (-0,47%)

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

2La Bourse de Paris en repli après des indicateurs en Chine (-0,47%)2

A 09H24 , l’indice CAC 40 perdait 23,08 points à 4.874,58 points. Vendredi, il avait gagné 0,24%.

Les marchés européens marquaient le pas à l’ouverture "après le retournement baissier de Wall Street vendredi soir et la déception causée par les PMI officiels (indicateurs d’activité, ndlr) chinois hier", soulignent dans une note les stratégistes du courtier Aurel BGC.

L’activité manufacturière en Chine a continué de se contracter fortement en octobre, mais à un rythme moins prononcé que les mois précédents, selon le baromètre Caixin-Markit, qui confirme un indice gouvernemental montrant l’essoufflement persistant de la deuxième économie mondiale.

Les investisseurs suivront par ailleurs des indicateursd’activité en Europe et aux Etats-Unis.

"Historiquement, le mois de novembre est le plus favorable de l’année mais les indices sortent d’un fort rebond au mois d’octobre", ajoute Aurel BGC.

Les marchés sont par ailleurs suspendus à l’évolution des politiques monétaires, tant de la Banque centrale européenne (BCE) que de la Réserve fédérale américaine (Fed), qui doivent à nouveau se réunir avant la fin de l’année.

Lors de sa dernière réunion la Fed a laissé entendre qu’une remontée des taux en décembre n’était pas totalement à exclure, tandis que la BCE a rappelé son intention d’en faire plus si le besoin se faisait sentir en zone euro.

Parmi les indicateurs qui pourraient leur servir de boussole sur la politique de la Fed, les investisseurs seront très attentifs au rapport mensuel sur l’emploi aux Etats-Unis attendu vendredi.

Du côté des valeurs, Crédit Agricole prenait 0,78% à 11,61 euros, Société Générale reculant de 0,35% à 42,16 euros. Amundi, filiale commune des deux banques, a fixé le prix indicatif de son action dans une fourchette de 42 à 52,50 euros pour sa prochaine entrée en Bourse.

JC Decaux était stable (-0,08% à 37,02 euros). Le groupe a annoncé le rachat des activités latino-américaines de son concurrent Outfront Media pour 74,4 millions d’euros.

Le groupe PSA Peugeot Citroën perdait pour sa part 1,22% à 15,83 euros après avoir subi un revers enoctobre en France avec des immatriculations de voitures neuves en baisse de 6,3%.

Son rival Renault (+1,31% à 86,85 euros) profitait en revanche d’une progression de ses immatriculations de 2,9%, soit davantage que le marché dont la croissance s’est établie à 0,6% sur le mois par rapport à la même période de 2014.

Les poids lourds de la cote Total (-0,72% à 43,83 euros) et Sanofi (-0,61% à 91,29 euros) pesaient par ailleurs sur la tendance.

cc/fka/mcj

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.