La Bourse de Paris en petite hausse pour la dernière séance d’avril (+0,11%)

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

La Bourse de Paris en petite hausse pour la dernière séance d’avril (+0,11%)

A 09H15 , l’indice CAC 40 prenait 5,77 points à 5.488,96 points. Vendredi, il avait fini en hausse de 0,54% à 5.483,19 points.

"En cette dernière séance du mois et avant un mois de mai riche en échéances géopolitico-commerciales, les marchés ne devraient pas prendre d’initiatives particulières", ont noté les analystes de Aurel BGC.

Si la journée pourraitêtre un peu au ralenti à la veille du 1er mai, férié y compris sur nombre de places financières, plusieurs thèmes occuperont les investisseurs durant la semaine, au premier plan desquels les relations commerciales avec les Etats-Unis.

Plusieurs pays, dont ceux de l’Union européenne, ont en effet bénéficié d’exemptions aux taxes de 25% sur l’acier et de 10% sur l’aluminium annoncées en mars par l’administration américaine. Mais celles-ci arrivent à expiration le 1er mai et pourraient ne pas être renouvelées.

"Le récent apaisement des tensions commerciales etgéopolitiques a aidé (les indices européens, NDLR), mais avec l’arrivée à échéance le 1er mai de la décision sur des sanctions contre l’Union européenne, ainsi que des inquiétudes sur l’accord nucléaire iranien, il pourrait être difficile pour les marchés actions de poursuivre leur hausse", a estimé Michael Hewson, un analyste de CMC Markets.

Par ailleurs, le marché surveillera les conclusions du Comité monétaire de la banque centrale américaine, alors que le pays a dévoilé des chiffres de croissance meilleurs qu’attendus vendredi.

La Fed devrait toutefois laisser ses taux d’intérêt inchangés mercredi à l’issue de sa réunion monétaire, scrutant encore l’allure de la croissance et de l’inflation avant de nouveaux tours de vis cette année.

Toujours aux Etats-Unis, le très attendu rapport sur l’emploi américain viendra conclure lasemaine, et donner de nouvelles indications sur l’évolution salariale, regardée de près par la Fed.

Du côté des indicateurs, l’agenda comporte notamment les dépenses des ménages américains en mars, et les promesses de logements sur la même période. Avant cela, la Chine a dévoilé un léger ralentissement de l’activité manufacturière en avril.

- AccorHotels bien orienté -

En France, les permis de construire ont enregistré une baisse de 1,6% de janvier à mars, tandis que les mises en chantier ont reculé de 3,4%.

Sur le front des valeurs,AccorHotels gagnait 0,74% à 46,30 euros après avoir annoncé le rachat de l’hôtelier suisse Mövenpick Hotels and Resorts pour 482 millions d’euros (560 millions de francs suisses).

Eurofins prenait 0,18% à 434,80 euros après avoir annoncé l’acquisition de l’américain Covance Food Solutions pour 670 millions de dollars.

TF1 montait de 1,41% à 10,09 euros après avoir finalisé l’acquisition de 78,07% du capital de l’éditeur de sites internet Auféminin.

Europcar s’appréciait de 0,58% à 9,62 euros, après l’annonce de l’acquisition d’une société belgede partage de scooters électriques opérant en libre-service à Bruxelles et Anvers.

Essilor était pénalisé (-0,89% à 111,30 euros) par des ventes en repli au premier trimestre, inférieures aux attentes du marché.

Imerys reculait de 2,92% à 78 euros. Si la société a publié des ventes et un bénéfice net en hausse au premier trimestre, elle a vu sa marge opérationnelle enregistrée un repli de 0,4 point à 12,8% du chiffre d’affaires.

lem/pan/php