La Bourse de Paris en petite hausse (+0,36%), tournée vers la zone euro

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

La Bourse de Paris en petite hausse (+0,36%), tournée vers la zone euro

A 09H32 , l’indice CAC 40 gagnait 19,01 points à 5.275,19 points. La veille, l’indice avait fini sur un repli de 0,48% à 5.256,18 points.

Le marché parisien a ouvert "sans tendance au lendemain d’une prise de bénéfices et d’un long week-end pour les marchés américains", selon une note des experts de Mirabaud Securities Genève, avant de progresser légèrement quelques minutes après l’ouverture.

La séance du jour sera dominée par le baromètre ZEW sur le climat des milieux financiers en Allemagne, "la principale publication du jour", mais aussi par la confiance du consommateur en zone euro pour le mois de février, selon les analystes de Saxo Banque.

En quête d’indices sur l’état d’esprit des banquiers centraux, les investisseurs devraient également rester attentifs à "l’évolution du dollar à la veille de la publication des minutes de la Fed", c’est-à-dire du compte-rendu de la dernière réunion du Comité de politique monétaire de l’institution financière (FOMC), ont rappelé les experts de Mirabaud Securities Genève.

La récente accélération de la hausse des prix à la consommation renforce la probabilité d’un prochain nouveau relèvement des taux directeurs de la banque centrale américaine, un mouvement qui a temporairement pesé sur les marchés d’actions américains et porté le billet vert.

La hausse des taux de la banque centrale américaine rend le billet vert plus rémunérateur et donc plus attractif pour les investisseurs.

- Edenred s’envole-

Mais les analystes s’accordentà dire que les récentes données sur l’inflation n’ont fait que confirmer l’opinion du marché, qui s’attend dans l’ensemble à ce que la Fed relève ses taux en mars, pour procéder sur l’année à trois relèvements de taux.

Enfin, le marché gardera un oeil attentif sur la réunion des ministres des Finances de l’Union européenne (Ecofin).

Du côté des valeurs, Orange était en petite hausse de 0,33% à 13,59 euros. Le conseil d’administration du groupe de télécoms doit se prononcer mardi sur le renouvellement du mandat d’administrateur de son PDG, Stéphane Richard, première étape avant une reconduction à la tête de l’opérateur historique qui interviendra lors de la prochaine assemblée générale.

La société de services prépayés Edenred s’envolait de 8,43% à 27,90 euros, dopée par un bénéfice net et un chiffre d’affaires annuels "historiques" tirés par de "solides performances en Europe", selon le groupe, qui a affiché sa "confiance" pour 2018.

Vicat prenait 2,08% à 66,25 euros, tiré par un bénéfice net en hausse de 2,2% en 2017 à 142 millions d’euros. Le groupe cimentier a toutefois affiché une marge opérationnelle en baisse, et se fixe comme priorité d’améliorer sa rentabilité en 2018.

Alstom évoluait proche de l’équilibre (+0,12% à 33,68 euros), après avoir annoncé qu’il allait fournir 20 nouvelles rames destinées à la ligne 11 du métro parisien, un contrat de 157 millions d’euros.

as/soe/nas