La Bourse de Paris en petite hausse (+0,44%) avant la Fed

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

La Bourse de Paris en petite hausse (+0,44%) avant la Fed

A 09H36 , l’indice CAC 40 prenait 22,55 points à 5.183,63 points. La veille, il avait fini en hausse de 0,65%.

"Les marchés européens affichent toujours une orientation mi-figue, mi-raisin. Les indices ne parviennent pas à profiter de la bonne tenue de Wall Street, sans lâcher non plus complètement à la baisse", ont commenté dans une note les stratégistes de Aurel BGC.

"Les marchés actions américains semblent surfer sur une nouvelle vague d’exubérance que les marchés européens pourraient tenter de prendre (...) alors que nous nous dirigeons vers la décision de politique monétaire de la Fed aujourd’hui", a abondé de son côté Michael Hewson, un analyste de CMC Markets.

Mais selon lui, aucun changement notable n’est à attendre de cette réunion de la Fed, étant donné le ton prudent de la dernière intervention de sa présidente, Janet Yellen, qui cette fois ne tiendra pas de conférence de presse.

Le Comité monétaire de la banque centrale (FOMC) qui a déjà relevé deux fois modestement ses taux d’intérêt cette année, doit annoncer sa décision à 18H00 GMT.

Du côté des indicateurs, le moral des ménages a fléchi au mois de juillet après deux mois de hausse, la confiance dans la situation économique ayant "nettement décliné", selon l’Insee.

Le PIB du deuxième trimestre au Royaume-Uni (première estimation) est également à l’agenda tandis qu’outre-Atlantique sont attendus les ventes de logements neufs pour le mois de juin et les stocks hebdomadaires de pétrole brut.

La cote restera par ailleurs animée parune nouvelle salve de résultats d’entreprises, dont plusieurs poids lourds du CAC 40.

- Peugeot SA a le vent en poupe -

Sur le front des valeurs, Peugeot SA prenait la tête du CAC 40 (+3,48% à 18,72 euros), galvanisé par la publication d’un bénéfice net record au premier semestre, en croissance de 3,6%, à 1,256 milliard d’euros.

Thales montait de 2,78% à 96,28 euros, en dépit d’un bénéfice net consolidé en baisse de 12% au premier semestre.

M6 gagnait 2,17% à 20,47 euros alors que le groupe de télévision a publié un bénéfice net de 69,1 millions d’euros au premier semestre, en recul de 17,2%, mais a dégagé des recettes publicitaires meilleures que prévu.

Fnac Darty s’adjugeait 1,89% à 76,94 euros. Son actionnaire majoritaire, le fonds d’investissement de la famille française Pinault, Artémis, a annoncé qu’il cédait sa participation de 24,33% dans le groupe à Ceconomy (Metro Group), sortant ainsi du capital du distributeur français. Le groupe a par ailleurs creusé sa perte nette au premier semestre, à 103 millions d’euros.

STMicroelectronics progressait de 1,78% à 14,60 euros, profitant de l’annonce d’un bénéfice net de 258 millions de dollars au premier semestre, après une perte de 18 millions un an plus tôt.

Le géant franco-suisse du ciment LafargeHolcim perdaità l’inverse 1,79% à 51,10 euros, malgré la publication d’un bénéfice net qui a pratiquement doublé au deuxième trimestre, à 787 millions de francs suisses (709 millions d’euros). Mais son chiffre d’affaires s’est replié de 5,9% à 6,8 milliards de francs suisses, en deçà des prévisionsdes analystes.

Michelin grapillait 0,13% à 116,55 euros, alors que le fabricant français de pneumatiques a dégagé un bénéfice net de 863 millions d’euros au premier semestre, en nette hausse de 12%, et a confirmé ses objectifs pour 2017 et sa feuille de route pour 2020.

Seb lâchait en revanche 3,81% à 151,45 euros malgré un bénéfice net de 83,3 millions d’euros au premier semestre, en hausse de 33,7% sur un an, les investisseurs se focalisant sur un ralentissement de la croissance organique du groupe au deuxième trimestre.

Atos s’appréciait de 1,55%à 127,60 euros après avoir publié un bénéfice net en hausse de 2,9% au premier semestre, à 211 millions d’euros.

jra/ggy

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.