La Bourse de Paris en nette hausse grâce à des résultats d’entreprises (+1,02%)

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

2La Bourse de Paris en nette hausse grâce à des résultats d’entreprises (+1,02%)2

A 09H26 , l’indice CAC 40 prenait 52,91 points à 5.240,50 points. La veille, il avait gagné0,86% après deux séances de baisse.

Le marché parisien poursuivait sur sa lancée après avoir profité la veille de mesures de relance annoncées en Chine qui ont également permis à Wall Street d’aller de l’avant mardi.

Pour la séance du jour, "les publications de chiffred’affaires et/ou de résultats seront à l’honneur des deux côtés de l’Atlantique, en l’absence de statistiques", si ce n’est l’indicateur allemand ZEW, remarque le courtier Aurel BGC.

Le chiffre d’affaires de Publicis était notamment salué par le marché et tirait le CAC 40 vers le haut, tout comme à un degré moindre ceux de Schneider Electric, L’Oréal et Essilor.

Le baromètre ZEW de la confiance des milieux financiers est quant à lui attendu à 11H00 et sera le principal indicateur à suivre pendant la séance.

Les indices européens évoluent à de très hauts niveaux, le CAC 40 prenant notamment plus de 20% depuis le 1er janvier, mais ne semblent pas vouloir marquer de pause, en dépit des incertitudes autour de la Grèce.

Athènes est pressée de toutes parts par ses créanciers de présenter des mesures budgétaires qui lui permettront de continuer à recevoir l’aide internationale.

Une réunion des ministres des Finances de la zone euro doit par ailleurs se tenir en fin de semaine.

"La Grèce alimente toujours les inquiétudes sur les marchés financiers mais plusieurs responsables ont tenu des propos visant à rassurer", en particulier parmi la Banque centrale européenne (BCE) qui semble ne pas vouloir abandonner le pays, notent les stratégistes chez Crédit Mutuel-CIC.

Parmi les valeurs, Publicis se distinguait en tête du CAC 40 (+4,99% à 75,95 euros) après une activité en hausse etmeilleure que prévu au premier trimestre.

Schneider Electric gagnait 2,21% à 71,73 euros grâce à un chiffre d’affaires en forte croissance pour le premier trimestre.

Teleperformance grimpait (+4,22% à 68,67 euros) à l’issue d’un premier trimestre encourageant.

Soitec prenait 4,44% à 0,94 euro en dépit d’un chiffre d’affaires en baisse de près de 10% pour son exercice décalé 2014-2015.

L’Oréal était en nette hausse (+2,06% à 180,85 euros). Le groupe a publié un chiffre d’affaires en forte hausse de 14,1% au premier trimestre et confirméses objectifs annuels.

Essilor prenait 1,12% à 112,50 euros, après un chiffre d’affaires en forte hausse de 25,4% au premier trimestre, mais légèrement moins bon que prévu.

Unibail-Rodamco était en légère progression (+0,69% à 255,40 euros). Le groupe a publié un chiffre d’affaires en hausse de 6,3% au premier trimestre.

EOS Imaging était recherché (+2,98% à 4,84 euros). La société a annoncé une réduction de 11% de ses pertes en 2014, grâce à une hausse de ses ventes soutenue.

Bigben Interactive reculait fortement (-2,99% à 3,57 euros) après avoir publié un chiffre d’affaires sur son exercice 2014-2015 inférieur à son objectif annoncé de 190 millions et averti que l’impact du change sur sa rentabilité sera un peu plus élevé que prévu.

Ipsos prenait 1,74% à 25,67 euros après avoir a annoncé une collaborationavec Google pour lancer de nouveaux services d’études marketing basés sur la géolocalisation.

Enfin, Bouygues gagnait 0,31% à 37,61 euros et Numericable-SFR 0,27% à 51,36 euros, ralentis par un abaissement de recommandation par Exane-BNP Paribas.

jbo/cb/spi

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.