La Bourse de Paris en légère hausse, aidée par des résultats d’entreprises (+0,31%)

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

2La Bourse de Paris en légère hausse, aidée par des résultats d’entreprises (+0,31%)2

A 09H26 , l’indice CAC 40 prenait 15,13 points à 4.900,95 points. La veille,il avait perdu 0,10%.

Le marché parisien, qui retrouvait les 4.900 points, s’apprête à mettre un terme à un mois particulièrement porteur, puisqu’il prend plus de 400 points soit près de 10% depuis fin septembre, principalement grâce aux politiques monétaires toujours généreusesdes grandes banques centrales.

"Pour la dernière séance du mois, plusieurs statistiques sont attendues de part et d’autre de l’Atlantique mais ne devraient pas se substituer à l’influence de la politique monétaire sur les cours", observe le courtier Aurel BGC.

Pour Angus Nicholson, analyste chez IG, "la plupart des marchés ont connu un mois d’octobre solide après les forts mouvements de ventes observés en août et en septembre", profitant du fait que "les grandes banques centrales devraient laisser leurs taux inchangés ou renforcer leur assouplissement monétaire".

Les investisseurs ont bénéficié récemment d’une baisse des taux en Chine et des promesses de la Banque centrale européenne (BCE) qui devrait renforcer son soutien à l’économie, sans être troublés par le fait que la banque centrale américaine laisse la porte ouverte à un resserrement monétaire en décembre.

La Banque du Japon (BoJ) pourrait également en faire plus, même si elle a décidé vendredi de maintenir en l’état sa politique monétaire, alors qu’un certain nombre d’analystes pariaient sur de nouvelles mesures. La Bourse de Tokyo n’a pas tremblé et aterminé en hausse.

"Sachant que le marché sera tranquille tout le mois de novembre au niveau de la politique monétaire, les marchés ont donc un peu de visibilité même si l’incertitude reste forte, note Aurel BGC.

Le marché aura par ailleurs plusieurs indicateurs à suivreen séance, à commencer par le chômage de septembre et l’inflation pour octobre en zone euro.

Ils suivront par la suite les dépenses et revenus des ménages aux Etats-Unis, l’activité économique dans la région de Chicago et la confiance des consommateurs.

La cote parisienneétait enfin à nouveau animée par des résultats d’entreprises, dont plusieurs étaient salués et soutenaient la tendance.

Renault bondissait (+6,35% à 86,62 euros) grâce à un chiffre d’affaires en hausse de 9,4% et meilleur que prévu au troisième trimestre.

BNP Paribasprenait 2,80% à 55,82 euros après avoir dépassé les attentes au troisième trimestre avec un bénéfice net en hausse de 14,5%.

Airbus Group gagnait 3,81% à 63,00 euros. Le groupe a confirmé ses perspectives annuelles après un bond de 42% de son bénéfice net au troisième trimestre, grâce à la bonne tenue du marché des avions commerciaux et à la fermeté du dollar.

En revanche, l’Oréal perdait 3,36% à 168,15 euros après avoir publié une croissance à données comparables plus faible que prévu au troisième trimestre.

Rexel prenait 1,88% à 12,20euros. Le groupe, qui avait abaissé ses objectifs annuels au début du mois, a publié un bénéfice net en chute de 37,9% au troisième trimestre, pénalisé par la dégradation du secteur pétrolier.

Spie était en forte baisse (-1,88% à 15,41 euros). La société a relevé son objectif de marges pour 2015 mais s’attend à l’inverse à réaliser un chiffre d’affaires en deçà de ses attentes, après un léger repli (-0,7%) de son activité au troisième trimestre.

Enfin, Showroomprivé perdait un peu de terrain (-0,77% à 19,35 euros), pour ses premiers pas sur le marché après avoir levé 660 millions d’euros lors de son introduction en Bourse qui s’est réalisée à 19,50 euros par action, soit le point bas de la fourchette prévue par la société.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.