La Bourse de Paris en forte hausse confortée par la stabilisation de la monnaie chinoise (+2,19%)

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

2La Bourse de Paris en forte hausse confortée par la stabilisation de la monnaie chinoise (+2,19%)2

A 12H38 , l’indice CAC 40 prenait 94,44 points à 4.407,18 points, dans un volume d’échanges de1,5 milliard d’euros. La veille, il avait fini en recul de 0,49%.

Le marché parisien avait ouvert en hausse puis n’a cessé de gagner du terrain dans la matinée.

La stabilisation du yuan accompagnée d’un retour au calme sur les marchés chinois conforte ce rebond, explique Xavier de Villepion, vendeur d’actions chez HPC.

La Bourse de Shanghai a fini mardi sur un très léger rebond de 0,2%, tout comme celle de Shenzen qui a retrouvé un calme relatif, terminant en hausse de 0,39%, après des épisodes de fortes volatilités qui ont touché le reste de la planète.

Par ailleurs, les marchés rentrent désormais "dans une phase où ils se concentreront peut-être moins sur la Chine que sur la comptabilité" des entreprises avec des résultats attendus en Europe et aux États-Unis, souligne encore M. de Villepion.

Enfin, le pétrole restetoujours scruté par les investisseurs après que les cours du baril de "light sweet crude" (WTI) sont tombés mardi matin à un plus bas de 12 ans, notamment affectés par l’excès d’offre.

Malgré cet environnement teinté de pessimisme, le ministre emirati de l’Energie, Suhail al-Mazrouei, a déclaré mardi s’attendre à une reprise du marché pétrolier avant la fin de l’année.

Sur le front des indicateurs, le chômage a une nouvelle fois reculé en novembre dans la zone euro à 10,5%, soit son plus bas niveau depuis octobre 2011.

Parmi les valeurs, Peugeotprofitait (+6,05% à 15,16 euros) de ventes en progression du groupe PSA Peugeot Citroën de 1,2% en 2015, une croissance principalement tirée par l’Europe.

Orange montait de 5% à 15,95 euros, après l’annonce de l’acquisition de Cellcom, deuxième opérateur mobile au Libéria pour un montant non divulgué.

Michelin progressait de 2,61% à 83,38 euros, soutenu par l’acquisition du site européen de réservation en ligne de restaurants BookaTable, basé à Londres, pour un montant qui n’a pas été dévoilé.

Technip prenait 3,13% à 39,17 euros après l’annonced’une prise de participation minoritaire dans Serimax pour déployer un partenariat stratégique dans le soudage de conduites sous-marines avec cette filiale de Vallourec (-1,15% à 6,52 euros), une opération destinée à s’adapter au contexte pétrolier dégradé.

EDF évoluait dans lerouge (-4,04% à 12,00 euros) affecté par la réévaluation à la hausse du coût de l’enfouissement des déchets radioactifs à Bure (Meuse).

Abivax bondissait de 15,44% à 16,30 euros après avoir annoncé lundi des premiers résultats "prometteurs" en matière d’efficacité et d’innocuité de son candidat-médicament contre le virus du sida, dans le cadre d’une étude clinique de phase IIa portant sur 80 patients.

as/abx/fka/jpr

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.