La Bourse de Paris en baisse de 0,46% en attendant la réunion de l’Eurogroupe

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

2La Bourse de Paris en baisse de 0,46% en attendant la réunion de l’Eurogroupe2

A 09H55 , l’indice CAC 40 perdait 22,81 points à 4.961,34 points. Vendredi, il avait terminé en hausse, de 0,64%.

Les investisseurs surveilleront en particulier la réunion des ministres des Finances de la zone euro (Eurogroupe) et continueront à suivre les publications de résultats des sociétés qui touchent cependant à leur fin.

Le marché reprenait ses esprits après le rapport mensuel sur l’emploi américain vendredi, meilleur qu’attendu et qui a renforcé la probabilité de voir la Réserve fédérale américaine relever ses taux à l’occasion de sa réunion de décembre.

Côté européen, les ministres des Finances de la zone euro se pencheront à nouveau sur le dossier grec et semblent "vouloir mettre à profitcette réunion de l’Eurogroupe pour faire un point sur les avancées des réformes dans le pays. Les divergences restent importantes sur certaines mesures à prendre pour satisfaire les créanciers internationaux", selon des analystes de Crédit Mutuel-CIC.

Les investisseurs attendent aussi les perspectives à court terme de l’OCDE pour l’économie mondiale.

En Allemagne, l’excédent commercial s’est établi à 19,4 milliards d’euros en septembre, en léger recul par rapport à août.

Les dernières publications des résultats d’entreprises pour le troisième trimestre concerneront de nombreux secteurs cette semaine, avec ce lundi, Eiffage, Vallourec et Rubis.

Sur le tableau des valeurs, Pierre et Vacances bondissait de 8,49% à 26,95 euros après l’annonce d’une prise de participation de 10% par le conglomérat chinois HNA dans le cadre d’une augmentation de capital.

Sanofi perdait 2,65% à 84,56 euros. Il a, avec son son partenaire américain Regeneron, annoncé dimanche des "améliorations significatives" dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde grâce au sarilumab, l’un des produits phares appelés à soutenir la croissance du groupe français qui prévoit la suppression de centaines de postes par an sur trois ans en France.

Renault perdait 3,01% à 90,18 euros après que le Premier ministre Manuel Valls a déclaré dimanche vouloir "conserver l’alliance" entre Renault et Nissan, mais "pas une fusion", àl’issue d’une semaine de montée des tensions sur le rôle de l’Etat actionnaire.

Metabolic Explorer (Metex) s’est effondré de 28% à 3,24 euros après avoir annoncé que le groupe coréen SK Chemicals abandonnait le projet d’industrialisation d’une de ses technologuies, le PDO, un composé issu de la pétrochimie utilisé notamment dans la cosmétique ou les textiles.

Air France-KLM, dont le trafic passagers est en hausse de 2,8% en octobre, à 8,1 millions de passagers, et qui poursuit le développement de sa filiale Transavia, perdait 0,57% à 7,14 euros.

pan/cc/cb/php

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.