La Bourse de Paris digère sa très forte hausse de la veille (+0,01%)

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

2La Bourse de Paris digère sa très forte hausse de la veille (+0,01%)2

A 09H24 , l’indice CAC 40 prenait 0,43 point à 4.490,74 points. La veille, il avait pris 3,32%.

Le marché parisien temporisait après son bond de la veille, soit une quatrième séance dans le vert de rang et sa plus forte progression quotidienne depuis début octobre 2015.

"La séance du jour devrait se révéler plus calme que celle de la veille", remarque le courtier Aurel BGC, ajoutant que "la question est de déterminer si cette hausse repose sur des bases solides".

Les investisseurs ont été rassurés par les bonnes nouvelles sur le commerce extérieur chinois et la récente hausse du pétrole sur des espoirs de gel de laproduction lors d’une réunion au Qatar dimanche.

"Tout est à nouveau rose sur les marchés financiers", constate Jasper Lawler, analyste chez CMC Markets.

Le marché était toutefois un peu ralenti par la baisse des cours du pétrole, qui après être revenus au plus haut de 2016, reculaient en Asie après une hausse des réserves américaines de brut, les investisseurs affichant plus de prudence avant la réunion des producteurs à Doha.

"Les déclarations du ministre du pétrole russe hier, évoquant un accord peu contraignant, et peu détaillé, ont rappeléqu’il ne faut pas espérer plus qu’il n’est possible de la réunion de dimanche entre les principaux pays producteurs", estiment les stratégistes chez Crédit Mutuel-CIC.

Le marché suivra également dans la matinée la publication du rapport mensuel sur le pétrole de l’AIE.

Quelques indicateurs sont par ailleurs au programme aux Etats-Unis avec l’inflation pour mars et les demandes hebdomadaires d’allocation chômage.

le Livre beige de la Réserve fédérale américaine (Fed) publié mercredi soir a montré que l’activité économique aux Etats-Unis a continuéde croître à un rythme "modeste à modéré" dans la plupart des régions tandis que les salaires sont sur la pente ascendante.

Enfin, le marché suivra une décision de politique monétaire de la Banque d’Angleterre à la mi-journée, laquelle devrait maintenir ses taux inchangés, restant prudente du fait des incertitudes politiques liées au référendum sur le "Brexit".

Parmi les valeurs, Casino prenait 0,55% à 54,75 euros après avoir publié un chiffre d’affaires trimestriel de 9,7 milliards d’euros, en baisse de 10,6%, plombé par la cession des activités en Asie et les difficultés persistantes au Brésil.

Sodexo était en baisse (-0,57% à 95,54 euros). Le groupe a annoncé une hausse de son bénéfice net semestriel et a maintenu ses objectifs pour son exercice décalé en cours.

Virbac bondissait (+7,76% à 156,25 euros) après la publication d’un chiffre d’affaires stable au premier trimestre mais en progression de 3,4% à parités constantes grâce à l’Europe, l’Asie et l’Amérique latine.

Rougier était en nette baisse (-1,42% à 25,01 euros). La société a creusé ses pertes en 2015 en raison de difficultés logistiques, malgré la hausse de ses ventes.

Guerbet grimpait (+4,58% à 73,00 euros) après avoir publié des résultats "records" en 2015.

Le secteur bancaire restait bien orienté après avoir largement soutenu la tendance mercredi, grâce à la mise en place d’un fonds de secours pour les banques italiennes et aux résultats meilleurs que prévu de JPMorgan. BNP Paribas prenait 1,38% à 45,89 euros, Crédit Agricole 0,61% à 9,80 euros et Société Générale 1,39% à 34,28 euros.

Atos profitait (+4,08% à 77,12 euros) d’un relèvement de recommandation par Barclays, tout comme Alstom (+1,63% à 23,43 euros) par UBS.

Enfin, Aéroports de Paris (ADP) perdait 1,67% à 108,85 euros, alors que le trafic a enregistré en mars une hausse de 1,4%.

jbo/jum/pb

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.