La Bourse de Paris démarre prudemment (-0,22%) sa dernière séance du trimestre

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

La Bourse de Paris démarre prudemment (-0,22%) sa dernière séance du trimestre

A 09H29 , l’indice CAC 40 perdait 11,05 points à 5.078,59 points. La veille,il avait fini en hausse de 0,41% à 5.089,64 points.

La prudence est de mise et "en cette fin de trimestre, un peu de volatilité est une possibilité à envisager aujourd’hui", même si globalement "les marchés européens sont toujours bien orientés", ont estimé les anlaystes de AurelBGC.

"En outre, avec le début du mois d’avril qui approche et donc la dernière ligne droite avant le premier tour de la présidentielle française, l’attentisme pourrait être le sentiment dominant sur les marchés dans les prochaines semaines", ont-ils complété.

"Si des zones d’ombre persistent sur le marché comme la capacité de Trump à faire passer une réforme fiscale, les élections en France ou encore le Brexit, la tendance haussière ne semble pas entamée pour autant. L’espoir reste le maître mot", a également souligné Christopher Dembik, responsable de larecherche économique chez Saxo Banque.

"Alors que le premier trimestre prend fin aujourd’hui, les catalyseurs politiques devraient rester très présents au cours du 2ème trimestre", a-t-il anticipé.

L’inflation sera un des thèmes de cette séance et la France a ouvert le balen la matière avec un fort rebond des prix en mars.

Les premiers chiffres pour la zone euro sont attendus un peu plus tard dans la matinée.

Avant l’ouverture des marchés européens, la Chine a publié pour sa part son activité manufacturière marquée par une accélérationplus forte qu’attendu en mars. Au Japon, la production industrielle a rebondi en février et les prix ont amplifié leur progression.

Aux États-Unis, les dépenses et revenus des ménages en février, l’activité économique dans la région de Chicago en mars et la 2e estimation de la confiance des consommateurs pour le même mois (indice de l’Université du Michigan) sont aussi à l’agenda.

- Groupe Flo décolle -

En termes de valeurs, Groupe Flo décollait de 37,50% à 1,43 euro, propulsé par son annonce d’une offre de reprise de la part du groupe d’hôtellerie, de restauration et de distribution Bertrand.

Euro Disney était stable à 2 euros juste avant le coup d’envoi d’une assemblée annuelle des actionnaires qui pourrait êtrela toute dernière, la maison mère américaine devant lancer fin avril une offre publique d’achat (OPA) pour reprendre le contrôle complet de sa filiale française accablée par la dette.

Danone perdait 0,60% à 63,17 euros après l’annonce de son engagement auprès des autorités de laconcurrence américaines à céder une filiale de produits laitiers frais aux Etats-Unis, Stonyfield, pour pouvoir finaliser l’acquisition du spécialiste bio WhiteWave.

Remy Cointreau bénéficiait (+1,86% à 90,52 euros) d’un relèvement de sa recommandaiton à "acheter" par Goldman Sachs.

Vranken-Pommery montait de 0,23% à 21,95 euros, dynamisé par l’annonce d’un bond de plus de 55%de son bénéfice net en 2016, à 6 millions d’euros, malgré le Brexit et un contexte touristique dégradé en France et en Belgique.

abx/fpo/ggy

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.