La Bourse de Paris décide d’aller de l’avant (+1,42%)

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

2La Bourse de Paris décide d’aller de l’avant (+1,42%)2

A 09H30 , l’indice CAC 40 prenait 68,23 points à 4.872,54 points. La veille, il avait fini à l’équilibre (-0,08%).

Après des débuts hésitants, Wall Street a finalement rebondi en fin de séance, mettant progressivement de côté les inquiétudes géopolitiques.

"Les indices actions ont finalement très bien résisté aux incertitudes générées par les attentats à Paris", aidés notamment par l’anticipation d’une politique monétaire encore plus généreuse de la Banque centrale européenne du fait de ces événements, ont noté les analystes du Crédit Mutuel CIC.

"Les indices américains ont fini en forte hausse hier soir, établissant leur meilleure séance depuis le 22 octobre 2015 malgré les attentats de Paris", a également relevé John Plassard de Mirabaud Securities.

"Cependant rappelons qu’il faut se méfier des effets secondaires qu’il pourrait y avoir à la suite des attentats de Paris ces prochaines semaines, voire ces prochains mois, sous laforme d’une baisse de la confiance des consommateurs et des entreprises", a-t-il complété.

Du côté des indicateurs, le baromètre ZEW de la confiance des milieux financiers allemands est à l’agenda. Aux États-Unis, les chiffres de l’inflation et de la production industrielle en octobre sont également attendus.

Le gouvernement grec a par ailleurs annoncé juste avant l’ouverture des marchés européens avoir conclu un accord avec ses créanciers de l’UE et du FMI sur une série de mesures de rigueur qui lui était demandé, ce qui ouvre la voie au déblocage de prêtsau pays par la zone euro.

Parmi les valeurs, les secteurs du tourisme, des transports et des loisirs remontaient la pente après une large baisse la veille.

L’hôtelier AccorHotels prenait 0,86% à 39,86 euros, le groupe aérien Air France-KLM 0,20% à 6,42 euros, le gestionnaire des aéroports de Paris ADP 0,51% à 107,60 euros et Groupe Eurotunnel 1,17% à 12,09 euros.

Dans le luxe, Kering s’élevait de 0,85% à 165,55 euros, LVMH 1,44% à 162,45 euros et Hermes International 1,11% à 331,70 euros.

Peugeot gagnait 1,35% à 15,77 euros et Renault 0,72% à 90,51 euros alors que les deux constructeurs ont vu leurs positions s’effriter en octobre en matière d’immatriculations, même si tous deux restent en hausse sur l’ensemble de l’année.

JCDecaux montait de 1,24% à 35,58 euros soutenu par l’annonce du rachat de la filiale mobilier urbain du groupe espagnol Fomento de Construccionnes y Contratas (FCC) pour un montant qui n’a pas été précisé.

Interparfums bénéficiait (+0,79% à 24,09 euros) de la prévision d’une croissance de "près de 8%" de son chiffre d’affaires en 2016 ainsi qu’une marge opérationnelle qui"pourrait approcher les 12%".

Maurel et Prom s’élevait de 2,63% à 3,08 euros. Une assemblée générale mixte doit se tenir alors que l’Autorité des marchés (AMF) a indiqué vendredi avoir rejeté un recours d’actionnaires minoritaires de la société pétrolière MPI, qui réclamaientla mise en oeuvre d’une offre publique de retrait, préalablement à la fusion de leur société avec Maurel et Prom, ou une amélioration des modalités de l’opération.

Suez Environnement bondissait de 5,66% à 18,11 euros, réagissant positivement à des informations de presse évoquant la volonté d’Engie (-0,25% à 16,11 euros) de reprendre le contrôle du spécialiste de la gestion de l’eau et des déchets.

Direct Energie progressait de 1,31% à 18,55 euros après avoir enregistré au troisième trimestre une croissance de son chiffre d’affaires de 25,3% sur un an, grâce notamment au recrutement de 186.000 nouveaux clients.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.