La Bourse de Paris débute dans le vert (+0,70%) dans la foulée de la Fed

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

2La Bourse de Paris débute dans le vert (+0,70%) dans la foulée de la Fed2

A 09H22 , l’indice CAC 40 prenait 33,30 points à 4.802,54 points. La veille, il avait fini en recul de 0,72%.

"Maintenant que le dernier grand rendez-vous des marchés en 2016 est passé, il est possible d’envisager la poursuite" du net mouvement de hausse des indices boursiers, "avant de se projeter sur une année 2017, qui s’annonce imprévisible", ont estimé les analystes de Aurel BGC.

La Réserve fédérale américaine "a tout de même transmis une attitude" moins accommodante, "car elle incite à la prudence quant aux effets à attendre des politiques, incertaines, que la future administration Trump pourrait mettre en place, tout en prévoyant trois hausses de taux l’année prochaine à ce stade", ont-ils complété.

La banque centrale américaine (Fed) a, comme l’anticipaient les marchés, relevé de nouveau mercredi soir ses taux d’intérêt face à l’amélioration de la conjoncture aux États-Unis, àun mois de l’entrée en fonction du président élu Donald Trump.

Les membres de la Fed ont par contre affiché leur volonté de procéder à un resserrement monétaire plus rapide que prévu pour éviter une surchauffe et tablent désormais sur trois hausses des taux en 2017, contre deuxprévues il y a trois mois.

"Conformément aux attentes", la Fed a relevé pour la seconde fois ses taux d’intérêt, elle "a toutefois créé la surprise en augmentant ses prévisions quant aux mouvements de taux en 2017, envisageant trois hausses au lieu des deux initialement prévues àla suite de sa réunion de septembre", a relevé Lee Ferridge, directeur de la stratégie multi-actifs de State Street Global Markets.

Au Royaume-Uni, la Banque d’Angleterre rendra à son tour sa décision de politique monétaire.

Du côté des indicateurs, l’agenda est essentiellement américain avec la balance des comptes courants au troisième trimestre, l’inflation en novembre, l’activité industrielle dans la région de New York et dans celle de Philadelphie en décembre.

Les demandes hebdomadaires d’allocation chômage ainsi que les flux de capitaux investis à long terme en octobre aux Etats-Unis sont aussi au programme.

En matière de valeurs, EDF plongeait de 11,50% à 9,92 euros pénalisé par la perspective d’un exercice 2017 difficile pour le groupe alors que le groupe a scellé les conditions de la cession partielle, annoncée cet été, de sa filiale RTE, qui va l’aider à se renflouer.

Vivendi grappillait 0,11% à 18,10 euros. Le groupe de médias français et la famille de l’ancien président du Conseil italien Silvio Berlusconi ont amplifié leur lutte pour le contrôle du groupe de télévision Mediaset, sous leregard critique du gouvernement italien.

Dans le secteur automobile, Renault profitait (+0,57% à 83,40 euros) d’une hausse de 16,8% de ses immatriculations par rapport à novembre 2015, qui lui a permis le mois dernier de ravir la place de deuxième constructeur automobile européen en terme d’immatriculations de voitures particulières neuves à Peugeot qui n’en progressait pas moins pour autant (+0,68% à 15,61 euros).

Figeac Aéro souffrait (-4,19% à 20,10 euros) d’une baisse de 38% de son bénéfice net au premier semestre de son exercice décalé 2016/17, malgré laconfirmation de ses perspectives annuelles.

Solocal perdait 2,79% à 2,93 euros. Le groupe héritier des Pages Jaunes va vivre jeudi une nouvelle assemblée générale extraordinaire qui s’annonce décisive pour son avenir, lors de laquelle ses actionnaires devront se prononcer sur un nouveau plan de désendettement approuvé par les principaux créanciers, mais critiqué avec véhémence par certains investisseurs.

Groupe Partouche descendait de 2,87% à 41,25 euros malgré un chiffre d’affaires annuel en croissance de 1,2%, à 405,2 millions d’euros, grâce à une progression de la clientèle et du panier moyen des dépenses dans ses établissements.

Manutan bénéficiait (+1,96% à 64,93 euros) de résultats en hausse lors de son exercice 2015/16, porté par la croissance de ses marchés et des acquisitions.

abx/fka/mml

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.