La Bourse de Paris dans le vert à l’issue d’une séance hésitante (+0,10%)

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

2La Bourse de Paris dans le vert à l’issue d’une séance hésitante (+0,10%)2

L’indice CAC 40 a pris 5,05 points à 5.192,64 points, dans un volume d’échanges nourri de 4,4 milliards d’euros. La veille, l’indice parisien avait rebondi de 0,86%.

Le marché parisien a démarré sur une note positive qu’il a conservée dans la matinée, prenant plus de 1% au-dessus de 5.200 points, avant de faire machine arrière et de perdre brièvementdu terrain. Il s’est repris légèrement dans l’après-midi, tandis que Wall Street a ouvert en hausse.

"Le marché a réussi à se rattraper déjà lundi après avoir accusé un peu le coup vendredi", souligne Andréa Tuéni, un analyste de Saxo Banque.

Les indices européens cherchent à maintenir leur hausse, le CAC 40 ayant pris plus de 20% depuis le 1er janvier, ce qui peut pousser à des prises de bénéfices une fois certains seuils atteints.

Selon M. Tuéni, la cote manque cependant de catalyseur "pour justifier une nouvelle phase de hausse" et se trouve dans "une phase d’attente".

"Le marché avait peut-être surréagi à certaines publications d’entreprises" dans la matinée, souligne en outre Xavier de Villepion, vendeur d’actions chez HPC.

Par ailleurs, les investisseurs tiennent relativement à distance leurs inquiétudes sur le dossier grec mais restent attentifs aux développements du dossier.

Il y a "plusieurs sons de cloche autour de la Grèce et toujours pas d’accord tangible", note M. Tuéni. "Pour le moment, cela empêche un rebond durable", fait-il remarquer.

Côté indicateurs, la confiance des milieux financiers allemands a enregistré une baisse inattendue en avril après cinq mois ininterrompus de hausse, selon le baromètre ZEW.

Parmi les valeurs, Publicis s’est distingué en tête du CAC 40 après une activité en hausse et meilleure que prévuau premier trimestre.

Schneider Electric a gagné 0,41% à 70,47 euros grâce à un chiffre d’affaires en forte croissance pour le premier trimestre.

L’Oréal a fini en hausse (+0,54% à 178,15 euros). Le groupe a publié un chiffre d’affaires en forte hausse de 14,1% au premier trimestre et confirmé ses objectifs annuels.

Teleperformance a grimpé (+5,92% à 69,79 euros) à l’issue d’un premier trimestre encourageant.

Soitec a finalement perdu 2,22% à 0,88 euro après un chiffre d’affaires en baisse de près de 10% pour son exercice décalé 2014-2015.

cc/fpo/els

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.