La Bourse de Paris dans le vert, les yeux rivés sur la BCE (+0,65%)

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

2La Bourse de Paris dans le vert, les yeux rivés sur la BCE (+0,65%)2

A 09H51 , l’indice CAC 40 prenait 31,72 points à 4.937,48 points. La veille, il avait perdu 0,18%.

Le marché progressait dans le vert après une ouverture sur la défensive.

C’est le "Jour J pour Mario Draghi et la BCE", soulignent les analystes de Aurel BGC selon lesquels "la principale question dans l’esprit des investisseurs ce matin" est de savoir si la BCE va "éviter la déception".

Le président de la BCE, Mario Draghi, n’a jamais "déçu les investisseurs" jusqu’à présent, juge pour sa part Christopher Dembik, économiste chez Saxo Banque.

Les attentes des investisseurs sont très fortes, ces derniers misant sur une baisse du taux de dépôt et un renforcement du programme de rachats d’actifs pour relancer l’économie et lutter contre la faiblesse de l’inflation.

"Une action ne fait pas de doutes de la part de la banque centrale mais une incertitude importante demeure à propos des outils qui seront mobilisés", poursuit M. Dembik.

Le marché sera également attentif à l’intervention de la présidente de la Réserve fédérale américaine (Fed) Janet Yellen, alors que l’institution monétaire se réunit mi-décembre où elle pourrait décider d’un éventuel relèvement de ses taux.

Du côté des indicateurs, le marché attend la dernière estimation de l’indice PMI en zone euro pour le mois d’octobre.

De l’autre côté de l’Atlantique, la journée s’annonce chargée en statistiques. Les investisseurs seront notamment attentifs aux demandes hebdomadaires d’allocations chômage, aux commandesindustrielles pour le mois d’octobre et à l’indice d’activité ISM dans le secteur des services pour le mois de novembre.

Sur le terrain des valeurs, Alcatel Lucent était en baisse (-0,47% à 3,84 euros) après que les actionnaires du groupe finlandais Nokia ont validé l’acquisition dela société franco-américaine.

Store Electronic Systems s’envolait à 13,95% à 14,70 euros, après que sa filiale autrichienne Imagotag a remporté un contrat de 98 millions d’euros auprès de "l’un des leaders mondiaux de la distribution de produits électroniques".

Numericable-SFR gagnait 0,63% à 40,50 euros. L’opérateurs de télécoms a dévoilé un projet de rachat de Numergy, société spécialisée dans le "cloud computing", en se portant acquéreur des 33% détenus par la Caisse des dépôts et des 20% du capital possédés par Atos.

Stallergenes décrochait de 10% à 34,65 euros. Sa filiale, Greer, a annoncé avoir reçu une notification de l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) qui suspend temporairement les activités de production et de distribution des produits fabriqués sur son site d’Antony (Hauts-de-Seine).

Publicis évoluait dans le vert (0,65% à 61,64 euros). Le géant français de la publicité va se réorganiser à partir de janvier en quatre "pôles de solutions" qui seront mis à la disposition des clients au cas par cas.

Solvay perdait 1,18% à 104,55 euros. Le groupe chimique belge a dévoilé les modalités de son augmentation de capital de 1,5 milliard d’euros prévue pour "compléter le financement" du rachat de la société américaine Cytec.

Arkema prenait 2,94% à 69,01 euros, dynamisé par le relèvement de sa recommandation à "acheter" par Deutsche Bank.

as/cb/az

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.