La Bourse de Paris creuse ses pertes après l’emploi américain (-2,89%)

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

2La Bourse de Paris creuse ses pertes après l’emploi américain (-2,89%)2

A 15H10 , l’indice CAC 40 perdait 134,53 points à 4.519,26 points (-2,89%). La veille, le marché parisien avait terminé en forte hausse de 2,17%.

"Ces rapports sur l’emploi américains sont souvent difficiles à interpréter", concède Rob Carnell, un économiste du bancassureur ING.

"Celui-là l’est plus que d’habitude", ajoute-t-il.

Le taux de chômage aux Etats-Unis est descendu à 5,1% contre 5,3% en juillet, dépassant les attentes des économistes. Pourtant l’économie n’a créé que 173.000 emplois en août, un chiffre décevant pour les analystes, qui tablaient sur 217.000 nouvelles embauches.

"Si la Fed s’attendait à ce que la voie soit libre pour le Comité de politique monétaire (FOMC) de septembre, ce n’est pas ce qu’elle a obetenu aujourd’hui", poursuit M. Carnell.

Les investisseurs redoutent l’annonce d’une remontée des taux directeurs aux Etats-Unis si la reprise économique se confirmait. La Banque centrale américaine (Fed) qui se réunit les 16 et 17 septembre mettraitainsi fin à une politique monétaire ultra-accommodante, dont les marchés ont largement profité pendant des années.

Du côté des valeurs, le secteur industriel pesait sur la cote à l’image de LafargeHolcim (-4,25% à 53,81 euros), ArcelorMittal (-4,17% à 6,62 euros), Renault (-3,75% à 70,31 euros) ou encore Peugeot PSA Citroën (-4,17% à 15,04 euros).

cc/fpo/cj

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.