La Bourse de Paris confortée (+0,36%) par les nominations européennes

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

La Bourse de Paris confortée (+0,36%) par les nominations européennes

A 09H33 , l’indice CAC 40 prenait 19,80 points à 5.596,62 points.La veille, il avait fini sur une modeste progression de 0,16%.

"La rencontre tant attendue entre Donald Trump et Xi Jinping au cours du week-end a galvanisé les marchés boursiers en début de semaine", a résumé dans une note David Madden, un analyste de CMC Markets.

Mais "désormais nous avons le sentiment que les investisseurs n’ont pas grand-chose à se mettre sous la dent en termes d’événements majeurs", a-t-il ajouté.

Ainsi, si l’optimisme des investisseurs a persisté mardi des deux côtés de l’Atlantique, ces derniers ont pris conscience que les avancées sur le front commercial étaient minces et que tout restait à faire, selon M. Madden.

Le fort recul des cours du pétrole mardi constituait un autre sujet d’attention du marché alors même que l’Opep et ses alliés ont décidé de prolonger leur accord de réduction de la production.

"C’est un rappel que les marchés croient à un approvisionnement toujours bien assuré du marché du pétrole, grâce au boom de la production américaine, couplée à une croissance mondiale soumise à plus de risques baissiers", a analysé dans une note Tangi Le Liboux, un stratégiste du courtier Aurel BGC.

Par ailleurs, après 48 heures de marchandages, les dirigeants européens se sont entendus mardi sur leur casting pour diriger l’UE, qui verra deux femmes occuper pour la première fois deux postes clés : la ministre allemande Ursula von der Leyen à la Commissioneuropéenne et la Française Christine Lagarde à la BCE.

La nomination de cette dernière a propulsé mercredi les taux d’emprunt européens à dix ans à de nouveaux plus bas, les investisseurs voyant en Mme Lagarde le choix de la continuité par rapport à la politique très accommodante menée par l’actuel président de la BCE, Mario Draghi.

- Nombreuses statistiques -

"La séance du jour sera chargée en statistiques de part et d’autre de l’Atlantique", a complété M. Le Liboux, même si le marché boursier américain sera fermé dès 13 heures (heure de New York, soit 19H00 GMT) en raison de la fête nationale du 4 juillet.

Les investisseurs devront notamment digérer, en zone euro, les chiffres de l’indice PMI services du cabinet IHS Markit pour juin.

Aux Etats-Unis, ce sont les données des créations d’emploi dans le secteur privé (enquête ADP) pour juin qui focaliseront l’attention, ainsi que celles de la balance commerciale pour le mois de mai.

Outre-Atlantique toujours, les commandes industrielles pour mai et l’indice d’activité ISM dans les services pour juin complèteront l’agenda.

En Chine, l’activité dans les services a connu en juin son rythme de progression le plus faible depuis quatre mois, selon un indice indépendant publié mercredi, conséquence de la guerre commerciale entre Pékin et Washington.

Sur le front des valeurs, Valeo était pénalisé (-2,35% à 26,54 euros) par un abaissement de sa recommandation à "sous-performer" contre "neutre" auparavant par MainFirst Bank AG.Invest Securities a par ailleurs révisé à la baisse son objectif de cours sur le titre, le faisant passer de 36 euros à 31 euros.

Le segment des matières premières était de nouveau à la peine, sur fond de baisse des cours du pétrole. Vallourec, dont la recommandation a été abaissée à "sous-pondérer" contre "neutre" auparavant par Morgan Stanley, perdait 2,33% à 2,64 euros, Aperam reculait de 1,34% à 24,25 euros, Eramet refluait de 0,96% à 57,80 euros tandis qu’ArcelorMittal cédait 1,40% à 15,38 euros et que CGG déclinait de 0,92% à 1,73 euro.

Total baissait pour sa part de 0,43% à 49,38 euros. La raffinerie de biocarburants de Total à La Mède (Bouches-du-Rhône), l’une des plus grandes d’Europe, a démarré sa production, au grand dam des associations de défense de l’environnement.

Valneva perdait 1,22% à 3,24 euros après que lefabricant franco-autrichien de vaccins a déposé une demande de radiation de ses actions auprès de la Bourse de Vienne, même s’il restera coté sur Euronext Paris.

Thales montait de 0,37% à 107,65 euros tandis que le groupe franco-italien Thales Alenia Space, société conjointe entrele français Thales et l’italien Leonardo, a annoncé mardi avoir remporté un contrat en Indonésie pour livrer un satellite de télécommunication destiné à améliorer la couverture numérique du pays.

Toupargel déclinait de 4,40% à 0,76 euro alors que la période d’observation du distributeur à domicile de produits alimentaires, en procédure de sauvegarde, a été prolongée mardi de six mois jusqu’en février 2020.

jra/tq/mcj