La Bourse de Paris confirme son rebond à l’ouverture d’une séance riche en publications (+0,58%)

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

La Bourse de Paris confirme son rebond à l’ouverture d’une séance riche en publications (+0,58%)

A 09H27 , l’indice CAC 40 gagnait 30,29 points à 5.252,81 points. La veille, il avait fini en progression de 1,11%.

"Après deux semaines consécutives de pertes de taille pour les marchés actions, il existait la possibilité d’un petit rebond cette semaine, et c’est ce qui est arrivé, même si ce rebond est mené par les marchés américains", a noté Michael Hewson, un analyste de CMC Markets.

Les investisseurs semblaient dans de bonnes dispositions, et même les chiffres de l’inflation américaine plus élevés que prévu mercredi n’ont pas entamé leur envie de se repositionner sur les actions.

"Le marché semble finalement plutôt bien s’accommoder d’un regain d’inflation aux Etats-Unis qui, pour le moment, ne constitue en rien un choc inflationniste", relève Christopher Dembik, responsable de la recherche économique chez Saxo Banque.

De la même façon, les investisseurs semblaient mettre de côté leurs inquiétudes sur la hausse du marché obligataire souverain, lequel restait pourtant à des niveaux élevés.

- Renault dopé -

Du côté des indicateurs, l’agenda sera essentiellement américain. Les Etats-Unis dévoileront ainsi les mises en chantier de logements pour janvier ainsi que les prix à l’importation sur ce même mois.

De son côté, le Royaume-Uni publiera les ventes du détail en janvier.

Sur le front des valeurs, Danone prenait 0,64% à 64,40 euros grâce à un bond de 42,6% de son bénéfice net en 2017 à 2,4 milliards d’euros.

Renault était dopé (+2,62% à 88,29 euros) par un bénéfice net 2017 "record", en hausse de 50% à5,1 milliards d’euros.

EDF était bien orienté (+3,95% à 10,53 euros), soutenu par un bénéfice net 2017 en hausse grâce notamment à l’effet d’une cession.

Air France-KLM reculait de 4,58% à 10,21 euros. Le transporteur a enregistré un bénéfice d’exploitation en hausse de 42% en 2017, mais il affiche une perte nette de 274 millions d’euros liée à une opération comptable après un changement de régime des fonds de pension aux Pays-Bas.

Vivendi souffrait (-3,38% à 21,45 euros) d’un quatrième trimestre 2017 mitigé.

TF1 était en hausse (+0,85% à 11,81 euros), poussé par un bénéfice net multiplié par trois en 2017.

Faurecia reculait de 3,96% à 67,84 euros pénalisé par un bénéfice net en repli de 4,3% en 2017.

Pharmagest s’envolait de 10,45% à 51,80 euros grâce à un chiffre d’affaires en 2017 en hausse de14,35%.

Eutelsat grimpait de 5,51% à 17,90 euros malgré un bénéfice net en repli de 18,6% sur le premier semestre de son exercice décalé, après avoir confirmé ses objectifs pour l’exercice en cours et les suivants.

lem/ys/dga