La Bourse de Paris commence sa semaine dans l’allégresse (+1,52%)

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

2La Bourse de Paris commence sa semaine dans l’allégresse (+1,52%)2

L’indice CAC 40 a pris 77,05 points à 5.151,19 points, dans un volume d’échanges moyen de 3,8 milliards d’euros. Jeudià la clôture, il avait progressé de 0,24%.

La cote parisienne, qui s’est installée au-dessus du seuil symbolique des 5.100 points dès l’ouverture, n’a eu de cesse de monter tout au long de la journée. Après un long week-end de Pâques, l’indice a ainsi retrouvé son plus haut niveaudepuis janvier 2008.

"La cote a démarré la semaine du bon pied, soutenue par la montée des indices américains depuis lundi et des indicateurs d’activités PMI en Europe en phase avec le consensus", a résumé Alexandre Baradez, un analyste de IG France.

Si en mars en France,l’activité du secteur privé a continué à croître, à un rythme toutefois moins soutenu qu’en février, celle de la zone euro s’est accélérée, avec un PMI au plus haut depuis près de quatre ans.

Selon M. Baradez, "les craintes d’un non paiement par la Grèce" de son prochain remboursement au FMI "ont aussi été dissipées", ce qui a également favorisé l’ascension de la place parisienne.

La Grèce s’est en effet engagée dimanche à verser les 460 millions d’euros dus au FMI le 9 avril, à l’issue d’une rencontre à Washington entre la directrice du fonds Christine Lagarde et le ministre grec des Finances Yanis Varoufakis.

Du côté des valeurs, Air France a souffert d’un abaissement de recommandation à "sous-pondérer" contre "sur-pondérer" auparavant par JPMorgan.

Les valeurs pétrolières ont profité en revanche de la forte hausse des prix du pétrole enregistrée lundi. CGG a ainsi pris 10,69% à 6,11 euros, Maurel et Prom 7,41% à 7,42 euros, Technip 4,36% à 59,13 euros et Total 3,82% à 47,60 euros.

Vivendi s’est élevé pour sa part de 1,23% à 23,52 euros après avoir déposé une offrepour le rachat de la plate-forme de vidéo Dailymotion, propriété de l’opérateur Orange (+1,62% à 15,33 euros).

De son côté, Bolloré a gagné du terrain (+1,59% à 4,93 euros) après avoir assuré qu’il n’envisageait pas de prendre le contrôle du groupe de médias Vivendi dont ilest le premier actionnaire.

Lafarge a progressé également (+0,86% à 60,77 euros) après avoir fait savoir dans Le Monde qu’il n’était pas question de modifier à nouveau le projet de fusion avec le suisse Holcim, déjà remanié sans contenter tous les actionnaires.

abx/fpo/els

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.