La Bourse de Paris bondit grâce à la remontée du camp anti-Brexit dans les sondages (+2,85%)

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

2La Bourse de Paris bondit grâce à la remontée du camp anti-Brexit dans les sondages (+2,85%)2

A 09H40 , l’indice CAC 40 prenait 119,68 points à 4.313,51 points. Vendredi, le marché parisien avait engrangé0,98%.

"Deux sondages publiés hier outre-manche, qui semblent valider l’hypothèse d’un revirement de l’opinion suite au meurtre de la députée travailliste Jo Cox" ont nourri la hausse des marchés européens à l’ouverture, comme l’anticipaient dans une note les stratégistes du courtier Aurel BGC.

La députée pro-UE Jo Cox a été tuée jeudi dans sa circonscription de Birstall, dans le nord de l’Angleterre, à une semaine du référendum sur l’avenir du Royaume-Uni au sein de l’Union.

Le premier sondage effectué depuis le drame, conduit vendredi et samedi par l’institut Survation, place le maintien dans l’UE en tête à 45%, devant une sortie de l’UE à 42%, alors que leur précédente enquête concluait à l’exact résultat inverse.

Un sondage YouGov, dont le tiers des réponses a été recueillie avant le meurtre, accorde une légèreavance aux pro-UE, à 44% contre 43%.

La moyenne des sondages, favorable au camp du Brexit la semaine dernière, donnait dimanche les deux camps à égalité parfaite.

"Mais à quelques jours du référendum, les marchés devraient rester prudents une fois le rebond initial passécar l’incertitude est toujours aussi forte", tempère Aurel BGC.

"La plus grande prudence est de rigueur pour les investisseurs", renchérissent dans une note les analystes de Saxo Banque.

Du côté des valeurs, les financières tiraient le marché vers le haut à l’image d’Axa (+4,60% à 20,59 euros), BNP Paribas (+4,74% à 45,51 euros), Crédit Agricole (+4,51% à 8,41 euros), Société Générale (+3,94% à 34,17 euros), Natixis 4,78% à 4,10 euros).

Le secteur automobile n’était pas en reste, Peugeot gagnant (+3,76% à 13,68 euros), Valeo (3,74% à 45,73euros) et Renault (+3,50% à 78,85 euros).

Ubisoft (+3,93% à 32,38 euros) était favorisé par l’annonce de la montée de Vivendi (+2,76% à 16,01 euros) jusqu’à 20,10% de son capital.

Groupe Fnac (+1,64% à 51,43 euros) grimpait après l’approbation par les actionnaires de laFnac, réunis en assemblée générale, à la quasi-unanimité l’augmentation de capital nécessaire au rachat de l’enseigne d’électroménager Darty, donnant ainsi de fait leur aval à l’opération.

Abivax (-20,92% à 6,88 euros) plongeait après l’annonce que son vaccin candidat contrel’hépatite B chronique n’allait "probablement pas" atteindre son critère d’évaluation principal.

Icade (-2,44% à 63,51 euros) a acquis via sa foncière Santé, les murs de quatre établissements de santé pour 57 millions d’euros, et signé une promesse de vente pour un immeuble de bureaux.

cc/cb/spi

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.