La Bourse de Paris avance timidement (+0,15%) en surveillant l’euro

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

La Bourse de Paris avance timidement (+0,15%) en surveillant l’euro

A 09H17 , l’indice CAC 40 gagnait 8,04 points à 5.275,33 points. La veille, il avait fini en hausse de 0,49%.

Les investisseurs sont sous le coup "d’une accumulation de questions concernant le futur dégonflement du bilan de la Fed", ont relevé les experts de Mirabaud Securities Genève.

La Fed a pris la décision historique mercredi soir de commencer à tourner la page du stimulus monétaire qui a soutenu l’économie américaine depuis la crise de 2008, en diminuant à partir d’octobre ses investissements dans les bons du Trésor et titres hypothécaires.

Les investisseurs scrutaient également les évolutions de l’euro qui recommençait à monter après s’être un peu apaisé grâce à une position jugée optimiste de la Réserve fédérale américaine (Fed) sur l’économie des États-Unis.

- L’Oréal bondit -

"En outre, la situation en Espagne où le ton monte entre Madrid et Barcelone et le risque géopolitique nord-coréen ne plaident pas pour une hausse des marchés", ont également souligné les analystes de Aurel BGC qui ont également évoqué les propositions de Theresa May relatives au Brexit attendues aujourd’hui.

Donald Trump est un homme "mentalement dérangé" qui paiera "cher" pour ses menaces contre la Corée du Nord, a ainsi affirmé vendredi Kim Jong-Un, tandis qu’un de ses ministres évoquait un possible essai de bombe H dans le Pacifique, juste après l’annonce d’un renforcement des sanctions contre Pyongyang.

Du côté des indicateurs, l’activité du secteur privé a accéléré en septembre en France au plus haut depuis plus de six ans, selon un indice du cabinet Markit.

Sur le terrain des valeurs, L’Oréal bondissait de 4,45% à 184,50 euros après l’annonce du décès de Liliane Bettencourt, héritière du géant de la cosmétique et femme la plus riche du mondeselon le classement Forbes, qui relance les spéculations sur l’avenir de la participation dui suisse Nestlé dans le groupe.

LafargeHolcim refluait de 0,10% à 50,81 euros. Le groupe condamne "les erreurs inacceptables commises en Syrie", a déclaré le cimentier à l’AFP, au lendemain de la divulgation d’un rapport d’enquête qui révèle que la direction française du groupe "a validé " des paiements effectués par sa filiale syrienne à des organisations jihadistes, dont l’État islamique (EI).

MGI Coutier profitait largement (+6,12% à 36,24 euros) d’un bénéfice ennette augmentation de 10,7% au premier semestre, à 48,5 millions d’euros, et confirme son objectif de chiffre d’affaires pour l’ensemble de 2017.

Lisi reculait de 0,34% à 41,51 euros dans la foulée de l’annonce de la prise de contrôle de la société américaine Termax, dont il possèdera 100% à terme.

abx/jdy/mml

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.