La Bourse de Paris anticipe un maintien du Royaume-Uni dans l’Union européenne (+1,96%)

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

2La Bourse de Paris anticipe un maintien du Royaume-Uni dans l’Union européenne (+1,96%)2

L’indice CAC 40 a pris 85,87 points à 4.465,90 points, dans un volume d’échanges moyen de 3,7 milliardsd’euros. La veille, le marché parisien avait fini en progression de 0,29%.

Dans le vert depuis l’ouverture, le marché a accru ses gains en fin de matinée, restant ensuite bien orienté dans l’après-midi dans le sillage d’un début positif à Wall Street.

"Les marchés sont suspendus à l’issue du scrutin au Royaume-Uni mais n’ont pas l’air de vouloir dévier de leur idée que le +Remain+ va l’emporter", remarque Daniel Larrouturou, directeur général délégué de Diamant Bleu Gestion.

"Les derniers sondages semblent plutôt conforter cette tendance", ajoute-t-il, rappelant qu’"il y a eu un emballement ce matin" après une nouvelle enquête d’opinion.

Des millions de Britanniques votaient jeudi sur leur appartenance à l’UE lors d’un référendum historique suivi avec fébrilité.

Le résultat se joue sur le fil, mais un sondage publié en plein scrutin a partiellement rassuré les marchés financiers en donnant vainqueur le camp du "Remain" (partisans du maintien dans l’UE).

En terme de valeurs, Veolia Environnement a reculé de 1,86% à 19,75 euros alors quel’Etat du Michigan (nord) a annoncé des poursuites judiciaires contre deux entreprises, dont le français Veolia, qu’il accuse de "fraude" et de "négligence" dans le scandale sanitaire lié à la contamination au plomb de l’eau de la ville de Flint.

Orange a progressé de 3,76% à 14,78euros soutenu par l’annonce de la finalisation de l’acquisition de la filiale de l’opérateur mobile indien Airtel au Burkina Faso. Par ailleurs, le PDG Stéphane Richard a plaidé pour que les règles du marché de la fibre optique (très haut débit) restent stables en France, pour soutenir sa stratégie de fort développement sur ce segment, dans un entretien à La Tribune.

Solvay a pris 2,13% à 90,13 euros. Le budget de recherche et innovation du groupe est en augmentation pour suivre l’évolution vers des produits de spécialités à plus forte valeur ajoutée, selon le directeur R&I du groupe, Nicolas Cudré-Mauroux.

cc/fpo/gib

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.