La Bourse de Paris achève sans tendance une séance chaotique (-0,02%)

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

2La Bourse de Paris achève sans tendance une séance chaotique (-0,02%)2

L’indice CAC 40 a cédé 1,02 point à 4.533,57 points dans un volume d’échanges faible de 3,19 milliards d’euros. La veille, il avait fini en recul de 0,26%.

"La séance a été assez chaotique et mouvementée en raison de plusieurs éléments", observe auprès de l’AFP Alexandre Baradez, un analyste d’IG France.

"Le dollar américain est élevé, cela peut peser sur les valeurs américaines, entraînant du coup de la prudence en Europe", estime-t-il, et ce d’autant plus que l’élection présidentielle américaine se rapproche, attisant encore la retenue sur les marchés.

Par ailleurs, "il y a un mouvement de méfiance par rapport aux taux de rendement des obligations qui remontent sensiblement, avec la crainte d’une correction" poursuit-il.

"Ce n’est jamais très bon pour les marchés actions en général", ajoute-t-il.

Outre une salve de résultats trimestriels d’entreprises, les investisseurs avaient également de nombreuses statistiques à se mettre sous la dent, dont outre-Atlantique les inscriptionshebdomadaires au chômage en légère baisse.

Les commandes de biens durables aux Etats-Unis ont quant à elle légèrement reculé en septembre.

Du côté des valeurs, Technip a grimpé après une progression de sa rentabilité au troisième trimestre, tandis que Klepierre s’est replié de 1,80% à 37,44 euros, sans bénéficier d’une confirmation de ses perspectives pour l’année 2016.

Schneider Electric (-3,00% à 60,21 euros) a pâti d’un moindre optimisme sur la croissance de ses revenus à moyen terme.

STMicroelectronics (+10,52% à 7,98 euros) a bondi, profitant d’une publication bien accueillie par le marché.

Ingenico a reculé de 2,49% à 73,30 euros après avoir nettement grimpé à l’ouverture dans la foulée d’une hausse de son chiffre d’affaires au troisième trimestre.

Nokia (-7,61% à 4,32 euros) a été sanctionné en dépit de l’annonce d’une réduction de sa perte nette au troisième trimestre.

Tarkett a perdu 7,60% à 32,50 euros sous l’effet de ventes en baisse au troisième trimestre.

Maisons du Monde a cédé 4,10% à 25,70 euros, après l’annonce d’unplacement privé d’une partie du capital au prix de 25 euros l’action.

lem/fpo/nas

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.