La Bourse de Paris achève sans conviction (-0,13%) une séance attentiste

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

La Bourse de Paris achève sans conviction (-0,13%) une séance attentiste

L’indice CAC 40 a perdu 6,82 points à 5.341,34 points dans un volumed’échanges modéré de 3,1 milliards d’euros. La veille, il avait fini en hausse de 0,47%.

La cote parisienne a ouvert en léger repli et maintenu cette tendance sur l’ensemble de la séance.

"L’alternance de séances à la hausse et à la baisse traduit une certaine indécisiondes investisseurs devant des marchés qui ont beaucoup monté alors qu’en même temps, la dynamique de l’activité économique se confirme", a expliqué auprès de l’AFP Daniel Larrouturou, directeur général délégué de Diamant bleu Gestion.

Selon ce dernier, la dégradation de la notation financière de la Chine par l’agence Moody’s a également pu peser sur la cote, en "augmentant un peu les inquiétudes des investisseurs sur ce pays car il y a toujours une certaine opacité régnant sur l’activité réelle en Chine".

Moody’s a infligé mercredi à la Chine le premier abaissement de sa note depuis 28 ans, s’inquiétant des risques d’augmentation de la dette de la deuxième économie mondiale.

Dans une séance peu fournie en statistiques, les investisseurs attendaient surtout, après la clôture des marchés européens, la publication du compte-rendude la dernière réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine .

Par ailleurs, jeudi, le marché devrait se focaliser sur l’issue de la réunion de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) alors que les pays du cartel pétrolier et onze autres producteurs, dont la Russie, doivent annoncer les suites qu’ils comptent donner aux quotas de production qu’ils se sont imposés depuis le début de l’année.

Sur le front des indicateurs, les stocks de pétrole brut ont baissé de manière plus marquée qu’attendu la semaine dernière aux Etats-Unis, tandis que les reventes de logements y ont décliné en avril davantage que ne s’y attendaient les analystes.

Le moral des consommateurs allemand s’est quant à lui amélioré en juin pour le second mois d’affilée.

- Carrefour en tête du CAC -

Du côté des valeurs, Carrefour a pris la tête du CAC 40, s’appréciant de 1,66% à 23,25 euros alors que sa filiale au Brésil a lancé son projet d’introduction en Bourse dans le pays, selon l’agence Bloomberg.

EuropaCorp a gagné 2,22% à 3,68 euros, aidé par un chiffre d’affaires annuelen progression de 2,9% à 151,7 millions d’euros.

Europcar a progressé de 0,38% à 11,98 euros, soutenu par le rachat du groupe allemand Buchbinder, spécialisé dans la location de voitures à bas coût et de camionnettes et camions.

Les cotations de Safran et Zodiac Aerospaceont été suspendues mercredi à la Bourse de Paris avant que le groupe aéronautique ne confirme son intention de racheter l’équipementier mais après avoir revu son offre à la baisse.

EDF s’est replié de 1,83% à 9,45 euros. La Commission européenne, gardienne de la concurrence dansl’UE, s’apprête à autoriser la reprise par l’électricien français de la majorité d’Areva NP, la division réacteurs nucléaires de son compatriote en difficulté Areva.

Peugeot a cédé 0,62% à 18,36 euros alors que le malaisien DRB-Hicom a préféré céder le constructeur Proton au chinois Geely.

jra/fka/nth

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.