La Bourse de Paris accueille sans euphorie (-0,08%) la réforme fiscale

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

La Bourse de Paris accueille sans euphorie (-0,08%) la réforme fiscale

A 09H16 , l’indice CAC 40 lâchait 4,17 points à 5.378,74 points. La veille, il avait fini en recul de 0,69%.

"Les marchés américains vont-ils vendre la nouvelle maintenant que la promulgation de la réforme fiscale paraît certaine ? C’est une possibilité, d’autant que les investisseurs vont devoir se projeter sur le rendez-vous suivant : le plafond de ladette américaine, qui sera atteint samedi", soulignaient dans une note les stratégistes du courtier Aurel BGC.

La grande réforme de la fiscalité promise par le président américain Donald Trump était quasiment adoptée ce mercredi matin par le Congrès, où un ultime vote de nature technique et sans suspense devait avoir lieu dans la journée.

"Donald Trump tient enfin, près d’un an après son investiture, sa première victoire", a observé Christopher Dembik, responsable de la recherche économique chez Saxo Banque.

Toutefois, "reste à savoir comment lesmarchés vont réagir à l’issue d’un feuilleton déjà bien intégré dans les cours", a-t-il ajouté.

En Europe, rappelait-on chez Aurel BGC, "il ne faut pas oublier que la Catalogne vote dès demain à l’occasion des régionales anticipées convoquées par Madrid" et que le résultat duscrutin reste "très incertain" même si l’organisation d’un nouveau référendum sur l’indépendance paraît "peu probable".

Aussi, "à court terme, les marchés pourraient finalement végéter, à quelques jours du début des vacances de Noël", ont conclu les stratégistes du courtier.

- Iliad mal orienté -

Du côté des indicateurs, peu de données devraient tenir en haleine les investisseurs, à l’exception des reventes de logements en novembre aux Etats-Unis.

En France, l’Insee a de nouveau relevé mardi sa prévision de croissance pour 2017 qu’il porte de 1,8% à 1,9%, l’économie gardant lerythme amorcé depuis fin 2016, soutenue par l’optimisme des chefs d’entreprises.

Sur le front des valeurs, Iliad perdait 2,88% à 193,80 euros après que le groupe a annoncé mercredi la prise de contrôle de l’opérateur historique irlandais eir par l’homme d’affaires Xavier Niel via saholding personnelle NJJ et la maison mère de l’opérateur Free, qui ont acquis 31,6% du capital chacun.

Figeac Aero s’appréciait de 2,72% à 16,59 euros alors que le sous-traitant aéronautique a confirmé mercredi ses objectifs après un bond de plus de 20% de son bénéfice net au premier semestre de son exercice décalé, à 15,7 millions d’euros.

TechnipFMC prenait 0,79% à 24,25 euros. Le groupe d’ingénierie pétrolière a annoncé mardi avoir remporté un contrat auprès de la société d’exploration et de production VNG Norge AS, lié à son projet Fenja en mer de Norvège.

Albioma gagnait 3,30% à 20,33 euros, fort de l’annonce mardi de l’acquisition auprès du groupe sucrier Jalles Marchado de 60% du capital d’une centrale de cogénération dans l’Etat de Goias (centre du Brésil).

jra/tq/ggy

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.