L’euro en forte baisse face au Dollar, l’effet Draghi peut-t-il être durable ?

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

L’euro retombe à 1,11$ après le discours de Mario Draghi, mais cet effet pourrait être de courte durée. Les beaux discours s’envolent, les actes restent.

2Draghi : un discours attendu et entendu...2

L'Euro décroche face au Dollar, Draghi entre en scène Faire remonter l’inflation en zone euro, et donc abaisser l’Euro face au Dollar, Mario Draghi n’a pas été aussi explicite, mais tout l’enjeu est bien là. Relancer l’inflaiton en zone euro, c’est l’objectif de la BCE. Pour ce faire, la banque centrale entend bien poursuivre ses rachats massifs d’actifs des créances des banques, et ne s’interdit pas d’effectuer une nouvelle baisse de ses taux directeurs.

L’injection de masse monétaire, tout comme la baisse des taux directeurs fera relever le cours du Dollar face à l’Euro. Cet effet est recherché par la BCE, car c’est favorisé les exportations des entreprises européennes vers les autres marchés, que d’avoir un euro plus faible.

2Des banquiers centraux qui parlent beaucoup, mais qui agissent peu au final...2

Mais tout comme la banque centrale américaine (la FED), la BCE parle beaucoup mais n’agit pas beaucoup. Si les beaux discours semblent suffire aux financiers, à la vue des réactions sur les cours entre devises notamment, force est de constater que cela n’a guère de prise sur l’économie réelle.

Ainsi, les beaux discours devraient rapidement laisser la place à un retournement du marché, car si les investisseurs sont sensés anticiper les évolutions de l’économie, ils devraient rapidement s’apercevoir qu’un discours prononcé le jeudi, n’a déjà plus d’impact le jeudi suivant.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.