L’Euro après un excès de fièvre, en mode girouette face au Dollar

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

Vers 06H00 GMT (08h00 à Paris), la monnaie unique européenne valait 1,1574 dollar contre 1,1606 dollar lundi vers 21H00 GMT. En séance, l’euro était monté lundi jusqu’à 1,1714 dollar, son niveau le plus fort depuis mi-janvier. Vendredi soir, il cotait 1,1386 dollar.

La devise européenne montait légèrement face à la monnaie nippone, à 137,64 yens contre 137,55 yens lundi soir.

Le dollar progressait aussi face à la devise japonaise, à 118,92 yens contre 118,51 yens la veille.

L'euro repartait à la baisse mardi face au dollar, après son envolée de la veille, dans un marché désorienté par les chutes des Bourses et les doutes sur la date d'un relèvement des taux d'intérêt américains. Les Bourses asiatiques restaient chahutés mardi, la place de Shanghai continuant à chuter lourdement en séance tandis que celle de Tokyo a plongé mardi de près de 4% à la clôture, retombant dans les affres de la veille malgré un rebond en fin de matinée qui semblait signaler un retour au calme des investisseurs.

Le billet vert profitait mardi des propos du président de l’antenne régionale de la Réserve fédérale américaine d’Atlanta (Fed), Dennis Lockhart, qui a indiqué lundi qu’il s’attendait toujours "à ce que la normalisation de la politique monétaire commence cette année".

Il a cependant noté que la crise de la dette en Grèce, l’appréciation du dollar, la dévaluation de la monnaie chinoise et le déclin des prix du pétrole étaient autant de facteurs qui compliquaient l’établissement de prévisions sur le rythme de croissance aux États-Unis.

Les investisseurs s’inquiètent depuis plusieurs jours que les craintes sur l’état réel de l’économie chinoise puissent dissuader la Fed de rehausser ses taux d’intérêt le mois prochain, alors que cela aurait pour effet de rendre le billet vert plus rémunérateur.

Mais si la perspective d’un relèvement des taux au cours de la prochaine réunion du FOMC les 16 et 17 septembre semble s’éloigner aux yeux des économistes étant donné les turbulences sur les marchés financiers avec le ralentissement chinois, il reste deux autres réunions monétaires au calendrier de la Fed les 27 et 28 octobre et surtout les 15 et 16 décembre.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.