Inflation élevée : le transitoire qui dure, le nouveau concept des banques centrales

Froid dans le dos. Force est de constater que les banques centrales naviguent une nouvelle fois à vue. Après la FED, complétement dépassée par une inflation démesurée, au plus haut depuis 30 ans, au tour de la BCE de montrer ses limites sur ses anticipations. Un changement climatique urgent de la politique monétaire est annoncée par les banques centrales. Il faut en effet se préparer à une inflation transitoire qui va durer...

Publié le , mis à jour le

Publicité

OFFRE BOURSE DEGIRO

 Inflation transitoire ? Mais transitoire, c’est quelle durée ?

Évidemment, transitoire certes, mais pendant combien de temps ? Une année, deux années ? Cela fera bientôt une année aux USA et l’inflation continue de grimper bien plus qu’anticipé. Les économistes anticipaient un retour au calme sur les prix mi-2021. C’est raté. Et cela n’est pas terminé. Prises à contre-pied, les banques centrales tentent donc de garder la main sur la situation et vont adapter leurs politiques monétaires en conséquence. L’Europe, toujours en retard par rapport aux USA, souhaite répliquer les mouvements de la FED. Même quand cette dernière se prend les pieds dans le tapis. Drôle de stratégie.

 Inflation américaine : au-delà des 5%, un mauvais signe

Les prix à la consommation aux USA (CPI pour Customer Price Index) ont continué de grimper en juin aux Etats-Unis, et ont connu leur plus forte hausse depuis 2008, tant sur un mois que sur un an, selon l’indice CPI publié mardi par le département du Travail. Les USA connaissent une hausse du taux d’inflation record depuis ces 30 dernières années.




Le taux d’inflation en rythme annuel est au plus haut depuis 13 ans. Ce n’est pas rien. L’inflation s’est ainsi accélérée, et a atteint 5,4% par rapport au mois de juin 2020, et +0,9% par rapport à mai 2021. Et les choses ne devraient pas s’arranger avec la pénurie des matières premières. Des pans entiers de l’économie américaine sont en rupture de stocks.

 Inflation américaine : 2 fois plus élevée qu’attendue !

Le transitoire qui semble durer. Cette inflation est bien plus élevée qu’attendue puisque les analystes tablaient sur un ralentissement de l’inflation sur un mois, à 0,5% contre 0,6% en mai. La FED se doit d’agir pour limiter la hausse des prix, d’où une nouvelle vigueur pour le billet vert face aux autres devises. Et cela fait encore grimper les marchés financiers, car cela veut dire que la FED devra tout faire pour préserver la reprise économique.

 La BCE change de regard concernant l’inflation

Après avoir affirmé que l’inflation ne serait que temporaire, l’inflation transitoire qui dure va rapidement devenir un souci. La politique monétaire européenne sera revue prochainement, lors de la prochaine réunion a affirmé Christine Lagarde. L’enjeu concerne évidemment les taux d’intérêts. Si les taux d’intérêts grimpent, les pays les plus endettés de l’Europe, Italie et France en tête, vont voir leurs budgets exploser davantage, le poids de la dette devenant insurmontable. L’Italie est d’ores et déjà pressentie comme la prochaine Grèce dans un tel scénario. La France pourrait bien être contrainte de revoir sa politique fiscale, dès l’élection présidentielle passée, tant la situation financière est désastreuse.

Avis

Une remarque, un témoignage, une question ?

À lire également