iDealing, courtier sans commission en France sur l’EuroNext, applique son modèle au Royaume-Uni

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

2Le courtier en ligne iDealing adopte le self-clearing sur tous ses marchés2

Le courtier à tarifs réduits a désormais virtuellement éliminé les frais tiers. iDealing a été le premier à introduire la négociation sans commission sur Euronext en décembre dernier après avoir décidé d’appliquer le self-clearing en France, aux Pays-Bas et en Belgique.

iDealing, leader européen du courtage en Bourse, pratique désormais le self-clearing sur l’ensemble de ses marchés et a décidé de l’appliquer également au Royaume-Uni. Le courtier à tarifs réduits a, à présent, virtuellement éliminé les frais tiers sur l’ensemble de ses marchés.

iDealing a lancé en décembre dernier la négociation à commission nulle pour les valeurs inscrites sur Euronext après avoir opté pour le self-clearing sur tous ses marchés Euronext (France, Pays-Bas et Belgique), mais aussi l’auto-règlement et l’auto-conservation. La suppression des coûts tiers a permis à iDealing de proposer des services de négociation sans commission pour des actions, obligations, fonds négociés en Bourse et certains instruments financiers dérivés inscrits sur Euronext Paris, Bruxelles et Amsterdam.

Cette décision ouvre la voie à l’évolution de la structure de frais de négociation des valeurs boursières au Royaume-Uni vers celle en vigueur pour les valeurs européennes.

iDealing a été fondé au Royaume-Uni il y a 16 ans de cela, ce qui en fait l’un des plus anciens courtiers en ligne à tarifs réduits en Europe. Il a étendu ses activités à la France début 2012, puis aux Pays-Bas et à la Belgique en décembre 2015.

Depuis sa création, iDealing s’est donné pour mission de réduire les frais et de bouleverser le secteur du courtage, permettant ainsi aux investisseurs particuliers et institutionnels d’économiser beaucoup d’argent. « Si nous sommes capables de proposer des services de négociation à tarifs réduits et de rester rentables, c’est parce que nous réduisons au maximum nos coûts variables. Les quatre postes tiers les plus coûteux sont l’informatique, la conservation, le règlement et le clearing. Or, nous faisons à présent tout cela en interne, pour tous nos marchés » a expliqué Lee Foster Bowman, fondateur et PDG de iDealing.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.