France : la consommation en biens durables fléchit de nouveau fortement en septembre (-2.20%)

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

 Forte diminution de la consommation des ménages en septembre 2019

L’INSEE dans sa publication du jour confirme que la consommation des ménages en biens diminue en septembre (−0,4 %). En septembre 2019, les dépenses de consommation des ménages en biens diminuent de 0,4 % en volume. Cette baisse s’explique notamment par le repli de la consommation de biens fabriqués (–1,3 %). Les achats alimentaires rebondissent (+0,5 %), tandis que la consommation d’énergie est quasi stable (–0,1 %).

 Biens durables : contrecoup en septembre, rebond sur le trimestre

En septembre, les dépenses en biens fabriqués durables reculent nettement (–2,2 % après +1,8 %), du fait de la baisse des ventes de voitures, en particulier neuves. Les ventes de biens d’équipement du logement diminuent également (–0,6 %), notamment les achats de meubles. Sur l’ensemble du trimestre, les dépenses en biens fabriqués durables rebondissent nettement (+2,8 % après –0,8 %).

 Biens fabriqués : repli en septembre, hausse sur le trimestre

En septembre, la consommation de biens fabriqués se replie (–1,3 %) après quatre mois consécutifs de hausse. Les achats de biens durables diminuent (–2,2 %) tout comme les dépenses en habillement-textile (–1,2 %). La consommation d’autres biens fabriqués augmente légèrement (+0,2 %). Sur l’ensemble du trimestre, les dépenses en biens fabriqués se redressent (+1,6 % après –0,4 %).

 Habillement-textile : repli en septembre, légère baisse sur le trimestre

Les dépenses en habillement-textile se replient en septembre (–1,2 % après +2,1 %). En particulier, les ventes de chaussures baissent nettement, après une forte hausse en août. Sur l’ensemble du trimestre, la consommation en habillement-textile diminue légèrement (–0,1 % après +0,4 %).

 Autres biens fabriqués : légère hausse en septembre, rebond sur le trimestre

En septembre, la consommation d’« autres biens fabriqués » est en légère hausse (+0,2 %), soutenue par les achats de pneus ainsi que par la consommation de produits d’hygiène et de beauté. Sur l’ensemble du trimestre, les dépenses en « autres biens fabriqués » rebondissent (+0,6 % après –0,2 %).