Euronext : le bénéfice dopé par le retour de la volatilité au premier trimestre

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

Euronext : le bénéfice dopé par le retour de la volatilité au premier trimestre

Le bénéfice net de l’opérateur boursier européen est ressorti à 57,3 millions d’euros de janvier à fin mars .

"Le premier trimestre 2018 a connu un environnement d’échanges boursiers favorable, avec le retour de la volatilité sur les marchés d’Euronext, et le soutien de l’environnement macroéconomique", explique le groupe dans un communiqué.

Dans ces circonstances, l’activité d’Euronext a progressé de 15,9% à 146,7 millions d’euros, portée à la fois par les activités de "trading" ainsi que par les activités "données de marché" et "indices".

"Le premier trimestre 2018 a été le meilleur trimestre jamais connu par Euronext", a commenté lors d’une conférence téléphonique Stéphane Boujnah, le directeur général et président du directoire de l’opérateur boursier.

L’excédent brut d’exploitation (Ebitda) s’est établià 88,2 millions d’euros, soit une progression de 25,1% sur un an. Le consensus donné par Factset attendait 85,2 millions d’euros.

La marge d’Ebitda a quant à elle progressé à 60,1% du chiffre d’affaires contre 55,7% en 2017, précise l’opérateur boursier.

Dans le détail,les activités liées aux échanges boursiers "trading", qu’il s’agisse d’opérations au comptant ou de celles relatives aux instruments financiers dérivés, ont atteint 71,5 millions d’euros au premier trimestre, en hausse de 25,9%.

Cette performance s’explique notamment par une hausse significative des volumes quotidiens échangés (8,5 milliards d’euros échangés chaque jour pour les opérations au comptant, +21,9% par rapport à 2017).

Les activités données de marché et indices ont quant à elles généré 29,7 millions d’euros, en progression de 15,4% sur un an.

En revanche, l’activité cotation a reculé de 4,3% à 18 millions d’euros, en raison d’une baisse des introductions en Bourse sur la période.

Parmi les points forts du trimestre, le groupe pan-européen a relevé l’acquisition de l’Irish Stock exchange, le 27 mars, permettant àEuronext d’étendre "son modèle fédéral".

M. Boujnah a indiqué qu’Euronext proposerait lors de la prochaine assemblée générale des actionnaires un dividende de 1,73 euro par action, en hausse de 21,8% par rapport à 2017.

lem/soe/mcj