EDF EN ne pourra pas retirer Futuren immédiatement de la cote

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

EDF EN ne pourra pas retirer Futuren immédiatement de la cote

Au terme de l’opération clôturée mercredi, EDF EN détient 87,52% du capital et 87,23% des droits de vote de l’exploitant de parcs éoliens Futuren, détaille l’AMF dans un communiqué. Pour retirer le société de la cote, il aurait fallu qu’EDF EN en contrôle 95%.

EDF EN avait racheté en mai la majorité du capital de Futuren, et avait lancé le 6 juillet une OPA simplifiée pour tenter de s’emparer du reste du capital de la société.

A cette occasion, le directeur général d’EDF EN Antoine Cahuzac s’était dit "confiant" quant à l’issue de cette opération et sur un futur retrait de la cote de Futuren, prévenant qu’il n’y aurait pas de surenchère.

Il avait toutefois ajouté que ce ne serait "pas un problème" si la société restait cotée.

Jeudi, EDF EN a salué dans un communiqué le "bon résultat" de cette OPA, ajoutant que "l’opération ne serait pas rouverte".

"Nous sommestrès satisfaits. L’acquisition sur le marché de cette majorité d’actions de Futuren est une étape importante dans notre stratégie et nous allons nous concentrer désormais sur la coopération entre EDF Energies nouvelles et Futuren", a ajouté M. Cahuzac, cité dans le communiqué.

mhc/sl/LyS

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.