Crédit Mutuel Arkéa : des licenciements inévitables ?

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

 Vent debout pour l’emploi

Plus de 10.000 manifestants hier à Brest ont défilé pour le soutien au Crédit mutuel Arkéa (trois fédérations dont le Crédit mutuel de Bretagne, basé au Relecq-Kerhuon, près de Brest). Le groupe aux 6 000 salariés bretons - et 2e employeur privé de la région brestoise - est en conflit avec la confédération nationale du Crédit Mutuel et le puissant CM 11 - CIC, basé à Strasbourg, soupçonnés de vouloir l’avaler.

- Une banque qui n’appartient pas à ses actionnaires, cela change-t-il vraiment les choses ?

La réponse est évidemment non ! Les gains de productivité ne sont pas liés à la présence d’actionnaires dans les organes de décision. La multiplication des services ayant les mêmes fonctions au sein d’une même banque ne sont

 un projet d’absorption qui ne date pas d’aujourd’hui

Le Crédit Mutuel Arkéa regroupe les trois fédérations de la Bretagne, du Sud-Ouest et du Massif central. Basé dans la métropole de Brest, il est le troisième employeur de la région avec 6500 salariés. Or, le groupe est en conflit avec la confédération nationale du Crédit Mutuel qui envisagerait de le fusionner avec la banche de l’Est, le CM 11-CIC. Ce qui pourrait coûter 4000 emplois directs et indirects selon le collectif de salariés Vent debout rapporte Ouest-France.

- Des élus de tous bords

Dans la foule, on pouvait trouver des élus de tous bords, des administrateurs de caisses locales, des acteurs économiques et des salariés du groupe venus de Bretagne, mais aussi du Sud-Ouest et du Massif Central. Le rassemblement a eu lieu devant la mairie, dont la façade était ornée de deux grandes banderoles « Vent debout pour l’emploi », avant de défiler dans les rues du centre-ville.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.