Crédit Coopératif : 401 millions d’euros de bénéfices

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

Avec près de 12 milliards d’euros d’encours de crédits au 31 décembre 2015, majoritairement consacrés aux entreprises et aux secteurs de l’Economie Sociale et Solidaire (ESS), le Groupe Crédit Coopératif poursuit son engagement au service d’une économie durable.

Le Conseil d’administration du Crédit Coopératif, réuni le 10 mars 2016, a arrêté les comptes de l’exercice 2015 du Groupe Crédit Coopératif. Ce dernier regroupe notamment le Crédit Coopératif, BTP Banque, Bati Lease, Ecofi Investissements et Esfin Gestion.

Ces comptes seront soumis entre le 19 avril et le 19 mai 2016 aux sociétaires lors des 23 Assemblées générales régionales du Crédit Coopératif, puis le 31 mai 2016 à l’Assemblée spéciale des personnes physiques porteuses de parts sociales et enfin à l’Assemblée plénière des sociétaires.

 Un niveau d’activité satisfaisant

Augmentation de 3,4% du nombre de clients

L’augmentation globale du nombre de clients concerne tous les segments de clientèle. Ainsi le Groupe compte, fin 2015, 337 100 clients actifs, dont près de 80 000 entreprises et structures du secteur de l’Economie Sociale et Solidaire (coopératives, mutuelles, associations …). Le nombre des clients particuliers affinitaires progresse de 3,6 %.

 Encours de collecte d’épargne en hausse de 6.3%

Le Crédit Coopératif a enregistré une progression régulière (+ 6,4 %) des ressources d’épargne de bilan (10,1 milliards d’euros d’encours moyens). Les comptes à vue augmentent de 13,1 %, l’épargne de 1,3 % et les dépôts à terme de 0,8 %. En incluant les encours d’OPC sous gestion ou souscrits par les clients, la collecte globale d’épargne s’établit à presque 20 milliards d’euros, en augmentation de 6,3 %.

 Encours de crédits en progression de 3 %

L’encours moyen des crédits du Groupe Crédit Coopératif (11,6 milliards d’encours moyens) a crû de 3,0 %.

Si le financement des emplois à court terme (1,6 milliard d’euros) est en léger repli de 2.3%, l’encours des crédits d’investissements progresse de 3,8 % (10,0 milliards d’euros).

Au cours de l’année, le Groupe aura débloqué 1,9 milliards d’euros de nouveaux crédits, destinés à soutenir les projets de ses différentes clientèles, en hausse de 10,7 % par rapport à 2014.

 Des résultats en lien avec le contexte économique

Le Produit Net Bancaire du Groupe s’établit au 31 décembre 2015 à 401,0 millions d’euros (- 2,4 %). Grâce au niveau soutenu de l’activité, les commissions nettes perçues (113,9 millions d’euros) connaissent une augmentation de 8,8 %, qui permet de compenser le repli de la marge d’intérêt, pénalisée par le très faible niveau des taux d’intérêts.

Les Frais Généraux s’élèvent à 314,3 millions d’euros, en augmentation de 4,1 %. Cette progression prend en compte de nouvelles taxes bancaires européennes, le chantier de rénovation des agences et les dépenses exceptionnelles liées à la mise en place du nouveau système informatique. Hors ces éléments exceptionnels, les charges d’exploitation, à 302,4 millions d’euros, se seraient affichées en grande stabilité : +0,2%

 Le Coefficient d’exploitation s’élève à 78,4 %.

Le Résultat Brut d’exploitation atteint 86,7 millions d’euros.
Le coût du risque clientèle est contenu et s’établit à 30,3 millions d’euros, soit 7.6 % du PNB.
Après impôts et déduction des intérêts minoritaires, le Bénéfice Net, part du Groupe, est de 37,8 millions d’euros (contre 55,0 millions en 2014).

Le résultat net social du Crédit Coopératif (comptes sociaux) s’élève à 23,2 millions d’euros (contre 25,8 millions d’euros en 2014). Avec le report à nouveau, le bénéfice distribuable atteint 29,0 millions d’euros.

Lors des Assemblées générales, il sera proposé aux sociétaires la répartition de cet « excédent de gestion » de la coopérative (Crédit Coopératif) de la façon suivante :
réserve légale : 3,5 millions d’euros,
réserve statutaire : 5 millions d’euros,

intérêt aux parts sociales : 11,6 millions d’euros (sur la base d’une rémunération de 1,50 % brute) ristourne coopérative : 0,8 million d’euros, répartie aux porteurs de parts au prorata de leur activité avec la banque affectation en report à nouveau bénéficiaire : 8,2 millions d’euros.

 4 ans d’investissements massifs

En 2014, le Conseil d’administration a donné, dans le cadre d’un plan de mobilisation et de transformation, son accord à un ambitieux programme de modernisation informatique. Cela se traduira par des investissements qui impacteront les exercices 2015 à 2018. Par ailleurs, en 2015, un 1er volet de rénovation des agences a été adopté et devrait impacter de manière limitée le compte de résultat à partir de 2016. La banque s’est engagée résolument sur ce plan pour poursuivre son développement en adaptant sans cesse son offre et ses services en direction de toutes ses clientèles.

Des ratios au-delà des exigences réglementaires

En 2015, le Groupe Crédit Coopératif a renforcé ses fonds propres, avec notamment l’arrivée de 6000 nouveaux porteurs de parts sociales.

Le ratio global de solvabilité s’établit à 11.6% (contre 10.8% en 2014), dont 10.7% au titre du ratio de Common Equity Tier One. Le ratio de levier se situe à un excellent niveau de 6.32%.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.