CORRIGÉ : La Bourse de Paris stable à l’ouverture, l’Italie préoccupe (+0,01%)

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

2CORRIGÉ : La Bourse de Paris stable à l’ouverture, l’Italie préoccupe (+0,01%)2

A 09H18 , l’indice CAC 40 grignotait 0,54 point à 4.834,36 points. La veille, il avait fini en baisse de0,33%.

"Les fêtes de Noël approchent et les positions se figent", notent les analystes de Crédit Mutuel-CIC, alors que les volumes d’échanges ne cessent de se réduire depuis le début de la semaine.

Dans ces conditions, la situation du secteur bancaire italien devrait êtrele thème principal de la journée.

"Les investisseurs observeront (...) de très près l’évolution de la Banca Monte dei Paschi di Siena qui pourrait impacter le secteur bancaire européen", observent les experts de Mirabaud Securities Genève.

Après une opération de conversion d’obligations en actions qui a permis de lever un total de plus de 2 milliards d’euros, une augmentation de capital de la banque italienne en difficulté BMPS se clôture ce jeudi, suscitant toutes les interrogations.

Le résultat semble de plus en plus incertain, rendant ainsi probableun sauvetage public, l’Etat italien ayant déjà indiqué qu’il se tenait prêt à intervenir.

Ajoutant aux inquiétudes, la BMPS a indiqué mercredi disposer seulement de quatre mois de liquidités, contre 11 mois communiqués il y a quelques jours.

Du côté des indicateurs, la séance sera un peu plus animée que les précédentes, avec en particulier la troisième estimation de la croissance aux Etats-Unis pour le troisièlme trimestre.

Le pays publiera également les dépenses et revenus des ménages en novembre ainsi que les demandes hebdomadaires d’allocation chômage, les commandes de biens durables et l’indicateur composite de l’activité économique pour novembre.

En France, le chiffre d’affaires dans l’industrie et la construction, mais aussi dans le commerce de gros et divers services aux entreprises en octobre sont à l’agenda, auxquels viendront s’ajouter le volume des ventes dans le commerce de détail et les services personnels pour le même mois.

Sur le plan des valeurs, Total était quasiment stable (+0,07% à 47,63 euros), après avoir annoncé l’acquisition de droits d’exploration de Petrobras au Brésil et uneparticipation de 50% dans deux usines de co-génération électrique, pour 2,2 milliards de dollars.

Vivendi reculait de 0,19% à 18,29 euros. L’autorité de tutelle des télécommunications en Italie, l’AGCOM, a annoncé l’ouverture d’une instruction au sujet de la montée de Vivendi dans le groupe de télévisions italien Mediaset, alors qu’il détient également un quart de Telecom Italia.

Accor grignotait 0,29% à 35,99 euros, après avoir annoncé le rachat de 15 hôtels en Australie au fonds souverain d’Abu Dhabi (Adia) pour 137 millions d’euros et la renégociationdes baux et contrats de gestion de 16 autres établissements qu’il exploitait jusqu’à présent dans ce pays.

Technip était mal orienté (-0,46% à 66,58 euros). La nouvelle société TechnipFMC, domiciliée à Londres, issue de la fusion entre le groupe parapétrolier français et son homologue américain FMC Technologies, sera effective le 16 janvier, a annoncé la Haute cour de justice londonienne.

Orange lâchait 0,18% à 14,17 euros après avoir annoncé avoir négocié avec 24 banques un allongement et une baisse de taux d’une ligne de crédit syndiqué de 6 milliards d’euros.

Elis (+6,04% à 16,50 euros) était dopé par l’annonce de deux acquisitions au Brésil et en Espagne pour un montant total de 510 millions d’euros, qu’il financera en majorité par une augmentation de capital prévue au premier semestre 2017.

Veolia reculait de 0,41%à 15,98 euros, après avoir finalisé avec la Caisse des dépôts (CDC) l’accord de réorganisation de l’actionnariat de l’opérateur de transports en commun Transdev, prévoyant la prise de contrôle exclusif de ce dernier par la CDC.

Derichebourg gagnait 1,11% à 4,20 euros, après la finalisation de la cession de son centre d’enfouissement en Italie à la société italienne Iren Ambiante (groupe Iren).

Eramet cédait 1,21% à 55,50 euros, alors que la holding Carlo Tassara France a cédé l’intégralité de sa participation dans le groupe métallurgique et minier.

lem/fpo/ggy

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.